Université Badji Mokhtar à Annaba : Journée d’information sur la bourse MEXT 2025

12/05/2024 mis à jour: 19:24
502
Mme Arisa Nakamura, conseillère de l’ambassadeur du Japon, avec les responsables de l’université - Photo : D. R.

Initiée par le ministère japonais de l’Éducation, de la Culture, des Sports, des Sciences et de la Technologie, cette rencontre vise à expliquer les modalités d’attribution de cette bourse d’études et de recherche dans ce pays.

Lors d’une rencontre tenue, jeudi dernier, à l’auditorium Aboubakr Belkaid du campus de Sidi Amar de l’université Badji Mokhtar d’Annaba, les étudiants ont eu l’opportunité d’en apprendre davantage sur les possibilités offertes par la bourse MEXT 2025. Organisée à l’initiative du ministère japonais de l’Éducation, de la Culture, des Sports, des Sciences et de la Technologie, cette journée d’information est une première en Algérie.

Mme Arisa Nakamura, troisième conseillère de l’ambassadeur et attachée culturelle, a pris la parole pour éclairer les étudiants sur «les modalités d’attribution de cette bourse d’études et de recherche». Elle a également répondu aux questions envoyées en ligne par des étudiants d’autres universités algériennes.

Le vice-recteur de l’université d’Annaba chargé de la formation supérieure et de la recherche scientifique, le Professeur Hamouda Boutaghane a animé la séance en insisté sur l’importance de se préparer dès maintenant pour l’échéance de 2025, car le processus de candidature pour cette bourse exige une année de préparation.

Il a également mis en lumière les différences entre le système éducatif japonais et celui de l’Algérie, encourageant les étudiants à bien appréhender ces nuances. Les catégories de bourses MEXT, à savoir Research student, Undergraduate students, Specialized training collège students et National Institute of technology students, ont été expliquées par Madame Nakamura. «Cette opportunité concerne les étudiants de tous niveaux, de la licence au doctorat, et de toutes les spécialités», a-t-elle expliqué.

Les étapes de la présélection à l’ambassade du Japon en Algérie ont été détaillées, ainsi que les critères de sélection et l’échéancier des épreuves. Évoquant la difficulté de la langue, Mme Nakamura a expliqué : «La maîtrise de la langue et de la culture japonaises sont des atouts, mais non des critères éliminatoires».

Quant aux aspects pratiques, les montants de la bourse ont été présentés, variant selon le niveau d’étude et la région géographique, avec notamment la prise en charge des frais de scolarité et des billets d’avion. La possibilité de prolongement de la bourse a également été mentionnée. Enfin, Mme Nakamura a partagé des ressources en ligne utiles, telles que le site de l’ambassade du Japon en Algérie et le site Study in Japan.

Les questions des étudiants ont porté sur divers sujets tels que les opportunités de travail pendant les études, les exigences de moyennes, et les langues d’enseignement. Rappelons que les diplômés non inscrits à l’université sont éligibles pour postuler à la bourse MEXT 2025. 

 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.