Un test grandeur nature face aux Bafana Bafana

26/03/2024 mis à jour: 10:42
1118

Ce soir, à 22 heures, l’Equipe nationale livrera son second match sous l’ère Vladimir Petkovic contre l’Afrique du Sud qui a terminé 3e lors de la CAN qui a eu lieu en Côte d’Ivoire, en janvier dernier. La première sortie des Verts dans le tournoi international organisé par l’Algérie s’est soldée par une victoire probante (3-2) face à la Bolivie.

L’enjeu du rendez-vous de ce soir est la première place du tournoi. L’Algérie compte 3 points, l’Afrique du Sud 1 seul. Un match nul sera synonyme de sacre dans ce tournoi organisé sous l’égide de la FIFA. Le nouveau sélectionneur des Verts a entamé sa mission qui court jusqu’en 2026, dans la difficulté. C’est le moins que l’on puisse dire, après les péripéties qui ont marqué l’entame de son mandat. 

D’abord, il a dû se passer de plusieurs cadres, à l’instar de Ryad Mahrez, Youcef Belaili, Sofiane Feghouli, Rais M’bolhi, Islam Slimani, Adam Ounas. 

Ensuite, sont venus se greffer les forfaits d’Ismail Bennacer, Boudaoui, Aouar qui a rejoint le groupe, après la sortie face à la Bolivie, la libération de Amine Gouiri autorisé à rejoindre son foyer qui attend un heureux événement (une naissance), la blessure de Ramy Bensebaini vendredi face à la Bolivie, suivie de son forfait acté pour le match de ce soir. Travailler dans la difficulté pour ses premiers pas à la tête de la sélection ne semble pas déranger l’ancien coach de la Suisse. 

Cela lui permet de faire tourner l’effectif et de faire jouer les joueurs qu’il a convoqués pour le tournoi. Il effectuera une large revue d’effectif en prenant soin de rectifier certaines choses qui n’ont pas bien fonctionné. En premier lieu, le compartiment défensif qui n’a pas rassuré devant la Bolivie avec deux buts encaissés.

 Il pourrait aligner Zeghba ou Belbot à la place de Mandrea, essayer une autre paire centrale avec l’incorporation de Zineddine Belaid comme défenseur central pour palier l’absence de Ramy Bensebaini. Houssam Aouar devrait être aligné d’entrée, tout comme Said Berrahma s’il a totalement récupéré de sa blessure qui l’a privé du premier match joué vendredi. 

Le départ de Gouiri, auteur du premier but face à la Bolivie, libère une place pour en pointe pour Benzia ou Bekrar aux côtés de Bounedjah. Le virevoltant Amine Amoura a gagné des points après son apparition en seconde mi-temps vendredi, sans oublier ceux qui n’ont pas joué face à la Bolivie. Vladimir Petkovic devrait confier l’animation du jeu à l’excellent Yacine Brahimi, auteur d’une belle prestation contre la Bolivie. 

Le coach prendra soin d’équilibrer le jeu de l’équipe qui a trop penché à gauche vendredi. Chaibi, moins brillant que d’habitude a les moyens de se racheter. L’équipe qui sera alignée ne devrait pas se départir de l’esprit offensif qu’elle a affiché devant la Bolivie pour rassurer ses supporters. 
 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.