Twitter : Musk limite grandement le nombre de tweets visibles par jour

02/07/2023 mis à jour: 21:54
475

Pour combattre l'accaparement de données par les intelligences artificielles, la plateforme circonscrit à 1000 le nombre de postes visibles par jour pour les comptes non vérifiés.

La data vaut son pesant d'or. Elon Musk, le sulfureux patron de Twitter, en est parfaitement conscient. Ayant lui même fondé une start-up d'intelligence artificielle baptisée X.AI, le milliardaire américain connaît bien la valeur d'une base de données accessible librement, comme l'était Twitter. Car depuis hier, l'accès au réseau social a été grandement limité. Désormais, chaque usager ne pourra lire qu'un nombre limité de tweets par jour, nombre dépendant du statut de l'utilisateur. Dans le détail : 10.000 postes par jour pour les comptes vérifiés, 1000 pour les utilisateurs non vérifiés et 500 pour les nouveaux comptes non vérifiés.

Annoncée par Elon Musk via un simple tweet, cette mesure est présentée comme un remède «aux niveaux extrêmes de recueil de données et de manipulation de système». Elle intervient dans un contexte de reprise en main du réseau social. La veille, Elon Musk avait déjà annoncé qu'il n'était plus possible d'accéder à la plateforme sans s'y connecter. «Des centaines d'organisations (peut-être plus) glanaient des données sur Twitter de façon très agressive, au point que cela perturbait l'utilisation ordinaire» par les internautes, selon l'actionnaire majoritaire du groupe de San Francisco (Californie).

L'annonce a provoqué d'emblée un tollé. Le milliardaire s'est alors empressé de rehausser les limites, passant de 6000/600/300 à 8000/800/400, avant d'atteindre les 10.000/1000/500 actuels. Et d'ironiser en déclarant : «atteindre la limite de vues en lisant des postes sur cette limite de vue». Puis «atteindre la limite de vues en se plaignant de la limite de vues». Avant de renchérir avec un autre pied de nez à ses abonnés : «Vous vous réveillez d'une transe profonde... Écartez-vous du téléphone pour voir vos amis et votre famille». Ce à quoi les usagers ont répondu en appelant massivement à se rediriger vers Mastodon, le concurrent de Twitter. Le mot-clé #Mastodon atteint presque les 100.000 tweets. Le mot-clé #Elon dépasse lui les 2 millions d'utilisations, preuve du séisme numérique produit par annonce.

Lutter contre l'IA ?

En limitant le nombre de tweets qui peuvent être lus par compte, Elon Musk cherche à empêcher ces organisations de recueillir les quantités massives de données qui servent notamment à développer des modèles d'intelligence artificielle (IA) dite générative. Pour mettre au point un modèle génératif capable de répondre de façon similaire à une personne humaine à des demandes en langage courant, ces sociétés doivent «entraîner» l'interface en lui donnant des exemples de conversations. «Quasiment toutes les boîtes qui font de l'IA, des start-up aux plus grands groupes du monde ramassaient de grandes quantités de données», a insisté Elon Musk. «C'est un peu frustrant de devoir ajouter, en urgence, un nombre important de serveurs pour le seul fait de justifier la valorisation indécente de certaines start-up de l'IA», a-t-il martelé. Ces serveurs supplémentaires étaient nécessaires à Twitter pour soutenir le trafic et l'utilisation intensive de la plateforme par des logiciels ou bots, mais pas par les usagers ordinaires.

Twitter n'est pas seul à faire face aux conséquences de l'accélération de l'IA générative et au développement de services articulés autour de modèles de langage. Mi-juin, la plateforme de discussions Reddit a relevé les tarifs qu'elle demande aux développeurs tiers pour utiliser les données et conversations postées sur le réseau social. La décision a suscité un tollé, car ces plateformes donnaient jusqu'ici accès à des prix modérés ou gratuitement aux données publiques sur leur site, pour favoriser le développement d'un écosystème.

Copyright 2024 . All Rights Reserved.