Trois nouveaux volcans sous-marins ont été découverts près de la Sicile

09/08/2023 mis à jour: 05:19
818
Les trois volcans découverts «sont situés à des profondeurs variant de 100 à 400 mètres et le plus proche se trouve à environ 7 km de la côte», a précisé Lodolo

Une récente découverte a élevé à 15 le nombre de volcans sous-marins identifiés dans la région, mais il reste incertain si ces formations représentent une menace pour la population.

Trois nouveaux volcans sous-marins ont été récemment repérés à proximité des côtes siciliennes, augmentant à quinze le total de volcans désormais répertoriés dans le détroit de Sicile, le bras de mer séparant l'île de l'Afrique du Nord, d'après les informations fournies par un expert à l'AFP le mercredi 8 août. Emanuele Lodolo, un spécialiste de géophysique de l'Institut national d'océanographie et de géophysique expérimentale (OGS), a expliqué : "En 2019, nous en avons découvert six, et ajoutés aux trois récemment identifiés, nous en sommes maintenant à cinq ou six autres déjà connus, totalisant une quinzaine de volcans sous-marins."

Ces trois nouveaux volcans sont en eaux de profondeurs variant entre 100 et 400 mètres, avec le volcan le plus proche se situant à environ 7 kilomètres des côtes du sud-ouest de la Sicile, comme l'a précisé Lodolo. Cependant, il est difficile de déterminer si ces volcans sous-marins présentent une menace pour la population : "C'est similaire aux séismes ; nous ne sommes pas en mesure de faire des prédictions. Nous ne pouvons pas affirmer qu'il n'y aura pas d'éruption. Ce qui importe, c'est de les surveiller en permanence."

Les recherches océanographiques effectuées du 16 juillet au 5 août 2023 par une équipe internationale de scientifiques à bord du navire allemand Meteor ont également abouti à la découverte d'une épave de navire, d'environ 100 mètres de long sur 17 mètres de large, reposant à une profondeur de 110 mètres entre l'île volcanique de Linosa et la Sicile.

Pendant ces investigations, des échantillons de roches provenant des divers volcans sous-marins ont été prélevés. "Ces données seront cruciales pour reconstruire l'histoire géologique d'une des régions les plus complexes de la Méditerranée centrale", a déclaré Matilde Ferrante, une scientifique de l'OGS ayant participé aux travaux, citée dans le communiqué.

Bien que le Vésuve et l'Etna soient les volcans italiens les plus célèbres, l'Italie en compte en réalité 70, dont un grand nombre se trouvent sous-marins, s'étendant de la Toscane à la Sicile, et jusqu'au détroit de Sicile, selon le site de l'Institut national de géophysique et de vulcanologie (INGV).

Copyright 2024 . All Rights Reserved.