Travaux de restauration du théâtre régional de Guelma : L’édifice est traité à la sableuse

21/10/2023 mis à jour: 00:52
1096

Un traitement de surface à la sableuse, qui n’est autre qu’une machine qui permet de nettoyer, décaper ou dérouiller une surface jusqu’à lui rendre son état d’origine, est opéré depuis quelques jours sur les murs du théâtre régional Mahmoud Triki de la ville de Guelma, dont la construction remonte à l’année 1880.
 

Déjà, ce sont les trois façades de l’édifice, dont la principale, qui retrouvent leur aspect original, a constaté El Watan sur place. «Nous avons décapé les murs pour faire apparaitre les éléments architecturaux, dont les parties fonctionnelles, les structures et les reliefs décoratifs de l’édifice. 

Plusieurs couches de peinture et des graffitis ont été effacées définitivement», a révélé à El Watan un responsable au niveau du chantier. Et de préciser : «Nous utilisons pour cela du sable pulsé à l’air comprimé avec de l’eau également, ce qui a permis d’avoir ce résultat». En effet, les nuances de gris sont aujourd’hui visibles sur l’édifice.
 

Les hauts et les bas reliefs et la corniche, entre autres, sont mis en valeur. Le décapage d’une dizaine de couches de peinture a fait apparaitre un mur fissuré et lézardé par endroits. «Il est prévu aussi de réparer avec un enduit adéquat pour ensuite poser une peinture spéciale», nous dit-on. Notons également que la toiture a été remplacée et que des travaux importants sont opérés à l’intérieur du théâtre dont la scène a été totalement retirée pour «une meilleure utilisation de l’espace fonctionnel dédié au 4e art». 

Un sondage à proximité immédiate de l’édifice a été effectué, récemment, pour analyser le sol. Les résultats permettront, sans risques, un meilleur ancrage de la scène. Il est question également de remplacer les portes d’entrée, les issues techniques et les nombreuses portes-fenêtres et fenêtres du théâtre. Bien évidemment, pour l’aspect sécuritaire, beaucoup d’observateurs suggèrent l’installation de caméras de surveillance, afin de débusquer toute personne malintentionnée «qui aurait la mauvaise idée de taguer les murs ou bien d’y uriner, comme c’est souvent le cas dans des recoins sombres». 

Quant à la fiche technique du projet de restauration de ce théâtre emblématique de la ville du 8 Mai 1945, son autorisation de programme a été notifiée en 2012. Son inscription effective établie le 07.12.2017 pour une enveloppe de 192,5 millions de dinars réservée au profit de la direction de la culture de la wilaya de Guelma.
 

Ce projet a, pour rappel, fait l’objet d’un gel, en 2020 et d’une levée le 16-01-2022. Les travaux ont été confiés à l’entreprise réalisatrice pour un délai de 15 mois contractuels à partir du 27 février 2023.
 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.