Tipasa : Exploitation efficace des ressources chez les PME/PMI à l’ordre du jour

10/06/2023 mis à jour: 10:11
1956
La rencontre constitue l’aboutissement du processus du programme engagé en 2019 - Photo : El Watan

Il s’agit d’un programme de coopération entre le ministère de l’Industrie et le ministère allemand de l’Economie représenté par GIZ.

La maison de l’environnement de Tipasa avait abrité, mercredi dernier, le 2e atelier de restitution des résultats de l’accompagnement des entreprises pilotes pour la mise en œuvre de l’efficacité des ressources, selon la méthodologie IMER (Innovation mise en œuvre de l’efficacité des ressources). Il s’agit d’un programme de coopération entre le ministère de l’Industrie et le ministère allemand de l’Economie représenté par GIZ.

Ce programme de partenariat, engagé depuis 2019, devait être clôturé en 2022. La crise sanitaire a retardé l’échéance. Il sera donc achevé à la fin de l’année 2023. Le programme avait ciblé 340 PME/PMI réparties au niveau de 28 wilayas. Des rencontres régionales d’explications des expériences et des analyses des résultats se sont déroulées à Biskra, Oran, Annaba et enfin à Tipasa.

Le partenaire allemand GIZ était représenté par Mme Dominique Blu, cheffe d’équipe innovation, développement des PME et PMI, tandis que la département ministériel de Ali Aoun avait délégué son sous-directeur de l’appui à la PME, Salah Eddine Mesbah. La rencontre de mercredi constituait l’aboutissement du processus du programme engagé en 2019.

Les représentants des PME et des PMI étaient appelés à restituer les résultats inhérents à l’efficacité des ressources énergétiques au pluriel, y compris les aspects humains et financiers. Des séances de mobilisation et de vulgarisation avaient concerné ce programme qui s’est articulé autour de 4 axes, en l’occurrence l’efficacité des ressources ; l’aide des PME et des PMI à l’exportation, le management et l’innovation et enfin la réduction de la mortalité des entreprises.

Les débats lors des rencontres régionales concernaient la valorisation de l’économie des ressources (électricité, gaz, eau, humain, finance) d’une part et d’autre part sur la formation des thèmes précis, au sein de l’entreprise ou à l’extérieur. Au niveau de la maison de l’environnement de Tipasa, il y avait les représentants des entreprises de plusieurs wilayas du centre du pays.

La réutilisation des eaux de refroidissement par les équipements de production, un thème qui avait suscité l’intérêt des participants. «Au sujet de la mortalité des entreprises, il y a une plateforme déjà prête, qui attend son hébergement, qui nous permet de suivre l’évolution des entreprises. Elle permet à l’Etat d’intervenir auprès des opérateurs en difficulté, notamment dans le domaine de l’efficacité des ressources ou financier», dit-il.

Notre interlocuteur nous révèle que l’entrepreunariat féminin et l’économie circulaire figurent dans la feuille de route. «Nous avons ciblé le filière laine à M’sila, celle du cuir à Médéa et enfin les huiles essentielles à Blida», conclut-il. Les allemands ont manifesté leurs intérêts pour certains produits algériens, ce qui explique les échanges enregistrés ces dernières années entre les entreprises des deux pays.

Copyright 2024 . All Rights Reserved.