Tiaret : De la poudreuse, du vent et… des accidents

22/01/2023 mis à jour: 09:02
473

Capitale des Hauts-Plateaux de l’Ouest algérien, dont des points culminent jusqu’à 1200 mètres d’altitude, la région de Tiaret a reçu de faibles quantités de neige qui ont fait beaucoup plus de joie chez la population de Frenda et ses environs et une déception mêlée à de la satisfaction de voir enfin le retour de la pluie après de longues semaines de beau temps. Disons d’un mauvais temps qui indispose citoyens, agriculteurs que les amoureux de la neige, autrefois un élément fondamental du paysage local. Présage d’une année pluviale déficitaire, ces aléas climatiques incommodent. Qu’à cela ne tienne, le sourire était aux lèvres chez beaucoup de gens de voir quand même la neige, avec peu d’effets, réapparaître, après un stress hydrique plutôt inquiétant. Les rares flocons de neige qui ont garni les hauteurs de la ville aux pins des bois, au niveau de la nouvelle ville à Zmala qu’à Frenda, 50 kilomètres du chef-lieu, ont été un motif de satisfaction mêlée à de l’espoir de voir nos nappes revivifiées, notre terre nourricière recevoir sa dose de sels «melh», comme disent les autochtones, et se dire que l’hiver est enfin là. Bémol à ces tableaux qui se perdent, de terribles accidents de la circulation dus, entre autres, au verglas prononcé sur la nationale 40 entre les localités de Hamadia et Rechaïga, à l’est de la wilaya, avec à la clef trois décès et un autre 24 heures après, toujours sur un tronçon de cette même RN40, de quatre personnes décédées. La neige, même si elle n’a pas été dense, était là et a fait le bonheur de ceux qui aiment immortaliser ces moments magiques où blancheur et candeur se mêlent pour donner une touche artistique aux paysages qui font pâlir les puristes. Avant que ça neige, la région a été toutefois la proie de vents violents mais sans grandes conséquences, n’étaient quelques arbres bicentenaires qui ont cédé et certaines toitures dévêtues de leurs tuiles rouges. Un épisode qui est venu donner de la consistance aux pluies fines et par intermittence pour se rappeler que l’hiver reste capricieux en cette année de l’an de grâce 2023. 

Copyright 2023 . All Rights Reserved.
On utilise des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, pour fournir des fonctionnalités de réseautage social et pour analyser nos visites. De plus, nous partageons des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de réseaux sociaux, de publicité et d'analyse de données, on continue de naviguer sur notre site bous accepter les conditions d'utilisation Plus d'informations Fermer