Tant attendu par la population de Mostaganem : Le nouveau tramway enfin opérationnel

20/02/2023 mis à jour: 21:19
2122

Mostaganem, ville côtière de l’Ouest très prisée par les estivants, dispose enfin de son tramway, prévu de longue date. Un moyen de transport moderne qui vient ainsi soulager cette destination touristique privilégiée des fréquents embouteillages au quotidien, surtout durant la période estivale. Il s’ajoute à la nouvelle pénétrante qui va de l’autoroute Est-Ouest à Mostaganem, ouverte à la circulation depuis l’été dernier. On peut donc imaginer comment a pu être accueilli cet événement particulier par les habitants de la région et les visiteurs.

En effet, les citoyens que nous avons interrogés sur le sujet sont unanimes à reconnaître les nombreux avantages que procure le tramway pour les déplacements des personnes avec plus de facilité et sans contrainte dans et autour de la ville. «C’est une œuvre grandiose dans le secteur du transport dont nous sommes tous très fiers, grâce aux efforts consentis dans ce sens par le gouvernement. Cela est de nature évidemment à renforcer davantage la vocation touristique de Mostaganem qui accueille, chaque année, de plus en plus de visiteurs du pays et des nationaux établis à l’étranger», soulignent fièrement des habitants de la région.

Pour rappel, le projet en question a connu une série d’arrêts avant d’être remis en chantier ces derniers temps, sur décision du président de la République, Abdelmadjid Tebboune.

La cérémonie de mise en service du tramway, qui a eu lieu samedi à l’occasion de la commémoration de la Journée nationale du chahid, a été présidée par le ministre des Transports, Kamel Beldjoud, en présence du wali de Mostaganem, Aissa Boulahia, des autorités locales, ainsi que des dirigeants et cadres des principaux intervenants dans la réalisation de ce grand projet, à savoir Alstom, sa joint-venture Cital et le groupe Cosider.

Il est évident que ce moyen de transport, qui dispose de 24 stations sur un itinéraire de 14 km, au centre et à la périphérie de la ville, va sans doute contribuer à résoudre sensiblement le problème de circulation et de transport que connaît le chef-lieu de wilaya, avec l’afflux considérable d’usagers, notamment pendant les vacances d’été, où le nombre d’estivants est en évolution constante, à l’instar des autres villes côtières du pays. Il assurera le transport de plus de 10 000 passagers par jour, selon l’entreprise Alstom.

Il est vrai que depuis la mise en service de la pénétrante entre l’autoroute Est-Ouest et la commune côtière de Mostaganem, celle-ci est devenue plus accessible pour les touristes venant d’autres wilayas. D’où les bouchons constatés régulièrement à l’entrée, aux grands carrefours du centre-ville et en direction des stations balnéaires. Cela va assurément encourager les riverains et les habitants des autres cités de Mostaganem à utiliser plus régulièrement le tramway, d’autant plus que celui-ci dessert le centre-ville, longe une partie de la façade maritime est et ouest, des quartiers urbains et le pôle universitaire de Kharouba, à l’est de la ville, qui abrite également la faculté de médecine. Il va donc aussi faciliter la mobilité des étudiants ainsi que des visiteurs et des familles se rendant vers la côte de Mostaganem, notamment à Salamandre, Kharouba et Sidi Majdoub. 

Le tramway prend son départ de l’entrée sud de Mostaganem vers Salamandre avant de se diriger vers le centre-ville jusqu’à Kharrouba, en passant par Tigditt et le parc de loisirs Mostaland. Une super aubaine pour visiter cette belle ville côtière, qui impressionne autant par la propreté qui y règne, que par les nouvelles infrastructures d’accueil et l’amélioration du paysage urbain.

Il est à signaler que le chantier du tramway de Mostaganem, selon un communiqué d’Alstom, a été attribué par l’Entreprise du métro d’Alger (EMA) à Alstom et Cosider. Alstom s’est chargée de la fourniture du système intégral, des systèmes de télécommunication et de signalisation ainsi que de la billettique, des sous-stations et des équipements de dépôt. Quant à sa joint-venture Cital, elle a fourni les rames de tramway, tandis que le groupe Cosider (travaux publics/ouvrages d’art) a pris en charge la partie relative au génie civil, le système de voie ferrée, la caténaire et la signalisation lumineuse de trafic. 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.