Souk Ahras : Le wali fustige les barons locaux

24/01/2022 mis à jour: 22:41
750

Lors d’une récente rencontre avec la population d’une commune frontalière, le wali de Souk Ahras a fustigé, avec des mots forts, la présence dans le circuit de la vie politique, des barons d’un temps qu’il dit révolu. 

«Quelques gens refusent de croire que les temps ont changé et que l’achat de la probité des autres ou le troc des principes fondamentaux de la nation ne sont plus de rigueur. Nous dirons à ceux qui ont pris le pli de façonner des instances élues sur mesure, ceux qui géraient les affaires de la wilaya, par responsables interposés et ceux encore qui ont bâti des empires avec l’argent mal acquis qu’il a été mis fin à leur pouvoir de nuisance et que cette jeunesse qui aspire au renouveau aura raison de leurs méfaits», a-t-il tonné. 

«Nous irons droit vers l’édification d’une wilaya à structures respectueuse des lois de la République et fortement imprégnées aux humeurs de la nation. Pour ce faire, toutes les tentatives de redéployer l’argent sale resteront vaines. Nous invitons, par ailleurs, les protagonistes de cette page sombre à se réadapter avec les aspirations saines de cette population. Laquelle population est éprise de respect, de dignité et d’équité dans la gestion des affaires courantes», a-t-il lancé. 

Ce même discours rassurant avait, pour rappel, précédé l’investiture du P/APW et celle du P /APC du chef-lieu de la wilaya, deux postes épargnés, in extrémis, d’une dérive certaine grâce à la vigilance des élus et à l’impartialité de l’administration. 

Les prochaines joutes sénatoriales donnent encore des signes avant-coureurs d’une énième manœuvre où les tentatives d’une récidive de la part d’une alliance politicomercantile sont perceptibles. 

Une source très au fait des dossiers a déclaré ceci : «En guise de parade aux échecs cuisants ressentis au lendemain des élections des APC et de l’APW de Souk Ahras, l’un des groupes les plus tenaces de cette tendance informelle a changé de tactique et a officiellement misé sur trois candidats d’obédiences différentes afin de faire diversion et de redoubler les chances de réussite d’une seule caste déployée à travers trois formations différentes. Les deux marcheront pour un même candidat et joueront, le cas échéant, en faveur de la dispersion des voix et/ou assureront, sinon, leur propre ascension qui profitera à leur mentor.» 

La même source a indiqué que le groupe d’intérêt désigné allusivement par le premier responsable de la wilaya fait office de relais et de raison d’être pour d’autres. 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.