Signature d’une convention socioprofessionnelle : Nouvelles avancées pour les artistes

08/06/2024 mis à jour: 22:50
APS
458

La ministre de la Culture et des Arts, Soraya Mouloudji, a présidé, jeudi au palais de la culture Moufdi Zakaria à Alger, la signature d’une convention-cadre visant une meilleure prise en charge socio-professionnelle de l’artiste et donné le départ à une caravane nationale de distribution de livres à travers l’ensemble du territoire. 

En présence de représentants des deux chambres parlementaires et du ministère du Travail, ainsi que de responsables d’institutions culturelles sous tutelle et de plusieurs artistes dans les différentes disciplines, la ministre de la Culture et des Arts, a présidé les deux événements : les Journées nationales, du livre et des Bibliothèques, et de l’artiste, célébrées respectivement, les 7 et 8 juin de chaque année. Cette convention-cadre, qui permettra aux professionnels des arts de bénéficier de plus d’avantages sociaux qui viennent s’ajouter à ceux consacrés par la loi sur le statut de l’artiste promulguée en octobre 2023, est le résultat de la mise en œuvre des textes d’application des lois sur l’artiste et les intermittents du spectacle. Elle a été signée, pour le ministère de la Culture et des Arts, par le directeur de l’administration, Abdelkader Benaldjia, et le directeur central du développement et de la promotion des arts, Cheddad Bezia, et du côté de la Mutuelle indépendante des fonctionnaires d’Algérie (MIFA), par le président de son Conseil d’administration, Mohamed Rida Louahem M’sabah.

 La possibilité de création de coopératives artistiques qui offriront aux professionnels des arts un cadre légal et organisé pour la domiciliation et la réalisation de leurs projets a également été annoncée et expliquée, tout comme la plateforme «ArtYä», lancée par Soraya Mouloudji et destinée à la demande d’établissement et au renouvellement de la carte d’artiste, tout en assurant à son titulaire un suivi en ligne de son dossier administratif et de son parcours artistique. Projeté sur grand écran, le détail des points inscrits à l’ordre du jour de cette rencontre, qui marque ainsi une autre avancée significative quant à la prise en charge socio-professionnelle des artistes, a été développé par l’inspecteur général du ministère de la Culture et des Arts, Missoum Laroussi, relayé par la présidente du Conseil national des arts et des lettres (CNAL), Djazia Fergani, qui s’est chargée de présenter la plateforme «ArtYä». 

La ministre a déclaré l’«existence de 222 disciplines artistiques, réparties sur neuf chapitres, dont deux récemment créés, et qui concernent «Les Arts de la rue» et «Les Arts numériques». Auparavant et à l’entrée du palais de la culture Moufdi Zakaria, la ministre, accompagnée d’une pléiade d’artistes, entre, éditeurs, écrivains, poètes, plasticiens, comédiens, musiciens et chanteurs, a donné le départ à une opération de distribution de 168706 livres dans les différents domaines de la science, l’histoire et les lettres à travers les wilayas de l’ensemble du territoire national. La première caravane, dont le départ a été donné jeudi, concerne les bibliothèques de lecture publique, ainsi que les organismes et associations culturelles de 22 wilayas qui bénéficieront ainsi de quelque 60 598 ouvrages, pour que cette opération de distribution se poursuive sur les 36 wilayas restantes, le «4 juillet prochain, à la veille de la célébration du 62e anniversaire de la fête de l’Indépendance et de la Jeunesse, où quelque 108 108 livres attendent d’être distribués, a annoncé le département de la culture et des arts.

 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.