Sidi Bennour (Mahelma) : Écoliers en danger

09/02/2022 mis à jour: 19:25
597

Des parents d’élèves craignent pour leurs enfants en raison des chiens errants qui rodent, en grand nombre, à proximité de l’école primaire de la cité AADL 3000 logements, à Sidi Bennour, dans la commune de Mahelma. 

A l’origine de ce danger, l’absence d’opérations de ramassage, mais aussi la pose de bacs à ordures à proximité de l’établissement scolaire. Ainsi, les animaux en question affluent en quête de nourriture dans les déchets ménagers. Les scènes de chiens errants à proximité d’enfants en bas âge sont courantes dans ce quartier. 
 

De nombreux pères et mères de famille pointent devant le portail de l’école avant la sortie des élèves de crainte d’accidents. «Un malheur peut se produire à tout moment. Je ne peux être en paix tant que ce problème de chiens errants n’est pas réglé», nous dira un père de famille. Selon lui, le problème a été moult fois signalé, sans que des mesures soient prises pour en finir. Des cas d’attaques de chiens contre des habitants ont été signalés, ce qui a augmenté les appréhensions des parents d’élèves. «Un adulte pourrait, plus ou moins se défendre ou fuir le danger, ce qui n’est pas le cas des enfants du primaire», s’indigne une maman. 
 

Outre l’école primaire du quartier 23 (3000 logements), des habitants de bien d’autres îlots ont, à leur tour, manifesté des appréhensions quant à ce sérieux problème. Ils affirment que les chiens errants sont partout et nul n’est à l’abri d’une morsure qui pourrait s’avérer fatale. «Un chien errant et enragé est un danger de mort. Tout le monde le sait, mais l’on continue à sous-estimer la menace», indique un autre résidant. Cette situation prévaut par ailleurs dans plusieurs localités de la capitale, d’où la nécessité de lancer une grande opération d’éradication de ce phénomène. 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.