Session de l’APW d’Annaba : Des recommandations pour le secteur de la santé

24/02/2024 mis à jour: 23:30
1267
Photo : D. R.

Dix-neuf recommandations ont été présentées, jeudi, par Klaiaia Naoreddine, président de la commission de santé de l’Assemblée populaire de wilaya (APW) d’Annaba lors de sa 4e session ordinaire, tenue au siège de la wilaya.

Il s’agit, entre autres, d’autonomiser financièrement le Centre de lutte contre le cancer (ex-CAC) d’Annaba, la réactivation des conventions de maintenance des équipements médicaux avec les fournisseurs, l’achèvement des pavillons non encore réceptionnés au niveau du pôle des urgences d’El Bouni pour leur exploitation, notamment ceux affectés à l’imagerie, au laboratoire, au générateur d’oxygène et son réservoir.

A ces dernières, il faut ajouter aussi l’acquisition de plusieurs ambulances pour couvrir le déficit constaté dans l’évacuation des malades, la numérisation des bureaux d’entrée de tous les établissements de santé de la wilaya, le renforcement des hôpitaux en équipements d’imagerie tels que les IRM, les scanners, les mammographies et les échographies notamment à El Bouni et El Hadjar.

Devant un parterre parsemé en majorité de directeurs de l’exécutif de la wilaya, en l’absence d’une bonne partie d’élus qui ont déserté la salle face un président de l’APW nonchalant, le wali d’Annaba, Abdelkader Djellaoui a dominé la scène.

Dans son intervention, il a rappelé l’effort financier de 17 milliards de dinars, consenti par l’Etat pour le renforcement du secteur de la santé et surtout l’amélioration de la prise en charge des malades.

Par ailleurs, le document de la direction de la santé présenté par le DSP, Dr Damèche, a fait état de plusieurs opérations d’investissement et de réhabilitation d’établissements de santé, prévues pour l’année en cours et celle de 2025.

Il en est ainsi de la réalisation d’un centre d’hémodialyse à El Bouni, de polycliniques dans les communes d’Ain Djebara, El Guentra, El Kalitoussa et la nouvelle ville de Draa Errich.

Au chapitre des opérations de réhabilitation et l’humanisation, il a été indiqué que les hôpitaux pédiatrique Sainte Thérèse et d’ophtalmologie d’Annaba sont concernés durant le premier semestre de l’année en cours tout autant que la réhabilitation des services des grands brûlés de l’hôpital Ibn Sina et de la gynécologie obstétrique de l’hôpital Ibn Rochd.

En ce qui concerne les polycliniques, plusieurs ont été retenues pour cette opération notamment celles des communes de Chétaïbi, Ain El Berda, Sidi Amar, et Annaba.

Copyright 2024 . All Rights Reserved.