Sécurité et confort des estivants à Jijel : Une formation pour les administrateurs des plages

16/06/2022 mis à jour: 19:43
4620
Photo : D. R.

Ces administrateurs auront aussi à surveiller les activités autorisées et leur conformité aux termes du cahier des charges, sans toutefois manquer de combattre les manifestations négatives sur les plages.

Dans le but d’améliorer la prise en charge des estivants, l’éradication des pratiques informelles sur les plages et le maintien de la sécurité et de l’ordre dans les stations balnéaires, une session de formation pour 36 administrateurs des plages a été officiellement ouverte par le wali de Jijel, lundi, à l’Institut national spécialisé de formation professionnelle Idris Chabouni de Jijel.

«Cette formation permet d’offrir les conditions adéquates pour recevoir les vacanciers, assurer leur confort et leur sécurité ainsi qu’assurer la coordination avec les services municipaux, de la protection civile et de sécurité. Notre rôle se résume au volet pédagogique», nous dira Mohamed Hallassi, directeur de la formation et de l’enseignement professionnel.

Ces administrateurs auront aussi à «surveiller les activités autorisées et leur conformité aux termes du cahier des charges» sans toutefois manquer de «combattre les manifestations négatives sur les plages». Il ajoutera que le programme élaboré par ses services s’articule autour des textes réglementaires, la sûreté et la sécurité des vacanciers, ainsi que la coordination entre les secteurs, le respect du plan d’aménagement de la plage. Il aborde le volet de la propreté et des conditions d’hygiène pour les produits destinés à la consommation et enfin l’animation, l’orientation et le guide de l’administrateur de plage.

Pour sa part, Zoubir Boukaabache, le directeur du tourisme et de l’artisanat affirmera qu’il s’agit d’un partenariat avec le secteur de la formation professionnelle dans le cadre d’un programme étalé sur 5 ans.

Il indiquera que ces administrateurs auront à signaler à temps toute insuffisance, précisant qu’avec l’intégration d’une neuvième commune côtière, à savoir celle d’El Milia, avec la plage d’Oued Z’hor faisant désormais partie des plages surveillées, cette région vierge aura elle aussi son administrateur. On rappellera que la wilaya de Jijel compte 9 communes côtières (Ziama Mansouria, El Aouana, Jijel, Emir Abdelkader, Taher, El Kennar, Sidi Abdelaziz, Oued Adjoul et El Milia).

Avec 7 personnes en formation, Jijel et Ziama Mansouria comptent le plus d’administrateurs suivis par El Aouana (6), Emir Abdelkader (4), El Kennar, Sidi Abdelaziz et Oued Adjoul avec 3 personnes chacune, El Milia (2) et enfin Taher avec un administrateur de plage.

Pour ce qui des plages surveillées autorisées à la baignade pour cette saison estivale qui démarrera officiellement le 17 juin prochain, elles sont au nombre de 35, épousant le nombre d’administrateurs de plage, sauf pour El Milia qui compte une seule plage, mais qui a bénéficié de la formation de deux personnes. Enfin, il y a lieu de mentionner que la notion d’administrateur de plage a été introduite par l’instruction n°3 du 9 mai 2016, émanant du ministère de l’Intérieur.

 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.