Sécheresse : le canal de Panama restreint pour un an le passage des navires

25/08/2023 mis à jour: 14:00
2083
L'accès au canal de Panama sera réduit pendant un an en raison du manque de pluies

En raison du phénomène El Niño, une série de mesures a été mise en place pour faire face aux conséquences sur le canal de Panama, une voie cruciale reliant l'Atlantique et le Pacifique. Ce canal, responsable de près de 6% du trafic maritime mondial, est confronté à des défis majeurs dus à la sécheresse et au manque de pluies inhabituels pour la saison.

Le déficit en eau a été accentué par El Niño, un phénomène climatique engendrant des conditions météorologiques extrêmes. Depuis le 30 juillet, le nombre de navires autorisés à traverser le canal a été réduit de 40 à 32 par jour, avec une réduction de leur tirant d'eau à 44 pieds (13,4 mètres). Cette situation a provoqué des encombrements de navires, créant des files d'attente de part et d'autre du canal. Le nombre de navires en attente a atteint jusqu'à 160, alors que le temps d'attente a augmenté de manière significative, passant de trois à cinq jours à un maximum de 19 jours.

Les autorités du canal ont mis en place ces mesures pour gérer la situation, mais elles reconnaissent les défis qu'elles posent. Ilya Espino, administratrice adjointe du canal, a souligné que gérer une file d'attente de 90 navires était gérable, mais lorsque le nombre augmente, des retards surviennent.

La crise a même suscité des réactions politiques, avec le président colombien évoquant la fermeture du canal, bien que cela ait été réfuté par les autorités panaméennes. Pour faire face à cette situation, des études sont en cours pour trouver de nouvelles sources d'eau afin de préserver le fonctionnement du canal à long terme.

L'administrateur du canal, Ricaurte Vásquez, a souligné la nécessité d'adapter le canal pour qu'il continue à jouer un rôle majeur dans le commerce international. Cependant, la réduction du tirant d'eau a entraîné une diminution de la capacité de chargement de chaque navire, ce qui se traduit par une baisse des revenus provenant des péages.

Pour l'année 2024, l'Autorité du canal anticipe une baisse du volume de marchandises transitant par le canal, avec des revenus en baisse d'environ 200 millions de dollars par rapport à l'année précédente. Malgré ces défis, les autorités restent optimistes quant à la capacité de gérer la situation et maintiennent leur engagement envers le fonctionnement continu du canal de Panama.

Copyright 2024 . All Rights Reserved.