Salima Mesrati , présidente de la HAtplc à Guelma : «99 déclarations de corruption enregistrées à ce jour»

14/03/2023 mis à jour: 19:53
1802
Salima Mesrati à droite

La présidente de la Haute autorité de transparence, de prévention et de lutte contre la corruption (HAtplc), Salima Mesrati, a déclaré, hier lundi  de Guelma, que ses services «ont enregistré près de 99 déclarations de corruption» et de poursuivre en substance : «Il s’agit de déclaration de faits de corruption ou plus exactement de faits devant être vérifiés. 
 

Mais cela devrait faire l’objet d’une étude et d’examens approfondis. Car cela ne veut pas dire systématiquement que nous avons 99 cas avérés de corruption». Abordant l’objectif pour lequel les cadres de la Haute autorité de transparence, de prévention et de lutte contre la corruption sont à Guelma, la présidente de cette instance explique : «Ce colloque est organisé par la Haute Autorité de transparence, de prévention et de lutte contre la corruption en collaboration avec le ministère de l’Intérieur et des collectivités locales et de l’aménagement du territoire. 15 wilayas limitrophes de Guelma sont présentes. 

Il est question aujourd’hui de préparer les fondements du réseau national de la transparence «Narakoum» (nous vous voyons)». Et de poursuivre : «Ce réseau national sera doté d’une plateforme électronique à travers laquelle sera associée l’intervention de la société civile en qualité de partenaire efficace, mais surtout pour les propositions qu’elle (la société civile) apportera en matière de lutte contre la corruption et de prévention contre ce fléau». 
 

Et de conclure : «Des journées de formation seront dispensées pour les entités qui y adhéreront. Il sera question de former les personnes en matière de mécanisme de déclaration de corruption ainsi que la protection des déclarants». 
 

Quant au lancement effectif de cette plateforme, elle devrait être opérationnelle «la fin du deuxième semestre de l’année 2023», annonce Salima Mesrati. Notons enfin, que ce colloque a eu lieu à la salle des conférences Sassi Benhamla du nouveau campus de l’université 8 mai 45 de Guelma sous le thème «ensemble contre la corruption». Il sera question, aussi, d’une signature  collective de la déclaration fondatrice de «Narakoum». 
 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.