Salif Keita : Le 1er Ballon d’or africain s’en va

04/09/2023 mis à jour: 16:03
APS
1746
Photo : D. R.

Le premier Ballon d’or africain, le Malien Salif Keita, a tiré sa révérence samedi à Bamako à l’âge de 77 ans, a annoncé la Fédération malienne de football (Femafoot) sur sa page facebook.

Né le 12 décembre 1946 à Bamako, Salif Keita, surnommé «Domingo», est le plus jeune joueur de l’histoire à avoir porté le maillot de sa patrie malienne à 16 ans. Il fera ses classes au Mali, avant de rejoindre Saint-Etienne en 1967. C’est sous les conseils d’un supporter stéphanois vivant au Mali qui le conseille à l’ancien président du club stéphanois Roger Rocher.

Après un essai concluant, il signe au club dirigé alors par l’entraineur Albert Batteux qui profitera du talent de son nouveau prodige. Le 19 novembre 1967, Salif Keita effectue son premier match en D1 à Monaco. Et après seulement sept minutes sous la tunique verte, il inscrit son premier but. Au total, ce dernier disputera 149 rencontres en vert pour 120 buts marqués.

Il remportera trois titres de champion avec les Verts  ainsi que deux Coupes de France, avant de partir à l’Olympique de Marseille. Il laissera un souvenir impérissable puisqu’il a marqué les esprits au point d’avoir été à l’origine de l’emblème actuel de l’ASSE : la Panthère noire. Salif Keita restera à tout jamais le premier Ballon d’or africain en 1970. Aussi, il a œuvré pendant plusieurs années (de 2005 à 2009) en tant que président de la Fédération de football malienne.

Enfin, en juin 2013, le club de l’AS Saint-Etienne le nomme ambassadeur à vie du club, avant de rebaptiser un nom à l’Etivallières en son hommage. C’est désormais le stade sur lequel le groupe féminin joue régulièrement. Le comité exécutif de la Femafoot a adressé  ses condoléances à la famille du défunt mais aussi à la nation malienne. 


 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.