Rezki Remmane, sélectionneur national des U17 : «Nous allons tracer les objectifs pour la CAN 2023»

10/09/2022 mis à jour: 20:20
1171

Le sélectionneur de l’équipe nationale U17, Arezki Remmane, revient sur la victoire finale de son équipe lors du tournoi arabe qui s’est achevé jeudi soir à Sig par le sacre de l’Algérie.

 

Interview réalisée par Yazid Ouahib

 

 

-Un commentaire sur la victoire de l’Algérie qui a remporté la Coupe arabe des U17...
 

D’abord, c’est un sacre mérité au vu du parcours de notre équipe durant le tournoi. Elle s’est distinguée lors du premier tour par trois victoires nettes et sans bavures. Dans la seconde partie du tournoi, les choses étaient un peu plus difficiles vu la valeur des adversaires (Tunisie, Arabie Saoudite, Maroc). Nos jeunes ont fait le maximum pour aller au bout de l’aventure et de leur envie d’offrir le titre à l’Algérie. Ensuite, la finale contre le Maroc a été une sorte de révélateur des qualités mentales de nos joueurs. Ils n’ont rien lâché et n’ont pas cédé au découragement malgré le retard d’un but qu’ils ont fini par surmonter dans les ultimes instants de la partie. C’est un trait de caractère extrêmement important et qui, je le souhaite, leur servira dans la suite de leur carrière. Enfin, ils ont bien géré l’émotion qui entoure ce type de match. C’était un gros derby avec la pression qui va avec et ils se sont surpassés. Jeudi soir, ils ont découvert, dans un stade plein comme un œuf, ce que c’est la vraie compétition en football. Je suis content pour eux et je les encourage à redoubler de travail et d’efforts pour faire une grande carrière.
 

-La seconde mi-temps a été meilleure que la première...
 

Effectivement. En première période, les jeunes ont trouvé des difficultés pour contenir l’adversaire. A la pause, nous avons apporté quelques changements d’ordre tactique qui ont donné leurs fruits. Nous avons opéré trois changements pour cela, nous avons pris des risques, il le fallait bien, les joueurs ont petit à petit repris confiance et sont allés à l’assaut de la cage adverse. L’égalisation obtenue juste avant la fin de la partie a récompensé les efforts fournis par nos joueurs. Ils ont été exemplaires.
 

-Déjà se profile la CAN 2023 de la catégorie que l’Algérie abritera en mai prochain...
 

On n’a pas le temps de souffler qu’on doit déjà se remettre au travail pour préparer le grand rendez-vous de 2023. Avec le staff et les responsables de la Fédération nous allons tirer le bilan de la Coupe arabe, tracer les objectifs et les moyens de notre ambition pour la CAN 2023. Nous allons, probablement, repartir avec le même noyau tout en restant à l’écoute de tout ce qui peut aller dans le sens de l’amélioration de la performance. Les portes de la sélection resteront ouvertes à tout joueur qui mérite de rejoindre la sélection. On est déjà à la recherche d’autres profils qui amélioreront les résultats et la tenue de route de cette jeune sélection. Les garçons sont à un âge hétérogène. Ils changent et évoluent rapidement dans leur comportement et performance. Nous devons être très attentifs sur ces deux aspects.
 

-En mai 2023, l’exigence sera plus accentuée surtout après le sacre de jeudi... 
 

On est parfaitement conscient des impératifs liés aux légitimes ambitions que nous devons avoir. Pour concrétiser les objectifs qui ne manqueront pas d’être assignés à cette jeune sélection, il faudra préalablement mettre à sa disposition tous les moyens qu’exige la haute compétition. A commencer par un programme de préparation étoffé sur tous les plans. Il faudra, par exemple, multiplier regroupements et matches de préparation. Lors du tournoi qui s’est déroulé à Sig et Mostaganem, les joueurs ont évolué avec l’expérience acquise lors du tournoi de l’UNAF (Alger). En Coupe arabe, le groupe a été modifié à 40% pour des raisons que tout le monde connaît (des clubs étrangers ont refusé de libérer des joueurs …). Cette difficulté, on devra la surmonter en mai 2023. C’est là toute la difficulté de se projeter vers l’avenir si des situations échappent à notre contrôle. Une chose est sûre : on ne partira pas du néant. Les jeunes ont prouvé ce dont ils sont capables lorsqu’ils sont placés dans de bonnes conditions.
 

-Le mot de la fin...
 

Je remercie les joueurs pour les sacrifices qu’ils ont consentis depuis de longs mois pour offrir de la joie et du bonheur au peuple algérien, sans oublier tout le staff (administratif, médical et technique) qui m’a accompagné et sans lequel rien ne se serait réalisé, sans oublier bien sûr tous ceux qui de loin ou de près ont aidé cette sélection. Je remercie la Fédération pour l’accompagnement et les moyens qu’elle a mis à la disposition de la sélection. Sans oublier le public extraordinaire, à Sig et Mostaganem, qui nous a littéralement porté tout au long de nos matchs. Merci à tous.
 

 

Copyright 2023 . All Rights Reserved.
On utilise des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, pour fournir des fonctionnalités de réseautage social et pour analyser nos visites. De plus, nous partageons des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de réseaux sociaux, de publicité et d'analyse de données, on continue de naviguer sur notre site bous accepter les conditions d'utilisation Plus d'informations Fermer