Remous au sein de l'ACNOA : Berraf chargé par Thomas Bach de gérer la crise

11/01/2024 mis à jour: 18:48
567
Mustapha BERRAF, président de l’ACNOA et du comité olympique algérien

Le président de l’ACNOA et membre du CIO, Mustapha Berraf, se rendra au Caire, cette semaine, pour démêler la grave crise qui sévit actuellement entre le gouvernement et le Comité national olympique égyptien et éviter toute issue malheureuse pour le sport, la veille des Jeux Olympiques de Paris 2025. 

«Ma mission a pour but de trouver les solutions idoines à ce conflit en veillant aux intérêts supérieurs de ce grand pays frère et aux valeurs olympiques en vigueur», et d’ajouter : «Même si la situation paraît extrêmement compliquée, nous trouverons les voies de la conciliation nécessaires. 

Faut-il rappeler que l’Égypte est le pays organisateur des premiers Jeux africains qualificatifs en 2027 et le premier pays candidat à l’organisation des Jeux Olympiques de 2036 avec le soutien intégral du continent africain». Une mission difficile mais Berraf reste confiant, compte tenu de ses excellentes relations qu’il entretient avec tous les hauts responsables de ce pays frère. Le président de la Fédération internationale de handball, Hassen Mustapha, avait sonné l’alarme et alerté toutes les parties sur l’éventualité d’une possible exclusion de l’Égypte aux JO de Paris en Juillet prochain. 
 

A ce propos, il répond : «Je suis en contact permanent avec ce haut responsable du sport mondial et nous jouissons d’une grande fraternité l’un pour l’autre. Je suis sûr qu’après avoir entendu toutes les parties, la sérénité sera très rapidement retrouvée. Je compte sur chacun pour ramener le bien-être et l’unité dans le Mouvement olympique égyptien et éviter toutes les divisions», confie Mustapha Berraf.
 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.