Réhabilitation de plusieurs structures dans la capitale : Le wali d’Alger s’informe sur le retard des travaux

02/10/2023 mis à jour: 15:28
6008
Le wali d’Alger, Mohamed Abdennour Rabhi et ses collaborateurs sur le terrain - Photo : D. R.

Mohamed Abdennour Rabhi a inspecté plusieurs structures dans le cadre de la vision stratégique de développement et de modernisation de la capitale au titre du plan vert.

Le wali de la wilaya d’Alger, Mohamed Abdennour Rabhi, s’est enquis samedi de l’état d’avancement des travaux de réhabilitation de plusieurs structures, et ce, dans le cadre de la vision stratégique de développement et de modernisation de la capitale au titre du plan vert élaboré au niveau de la wilaya.

Dans une déclaration à la presse, M. Rabhi, accompagné de la présidente de l’Assemblée populaire de wilaya (APW), Nadjiba Djilali, a indiqué que cette sortie vers la station d’épuration des eaux usées de Béni Messous (Aïn Benian), le parc zoologique et d’attraction de Ben Aknoun et Dounia Parc intervient pour s’enquérir du taux d’avancement de plusieurs projets entrant dans le cadre du plan vert élaboré au niveau de la wilaya d’Alger.

La station d’épuration des eaux usées de Béni Messous «est un projet modèle lancé conformément aux directives du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, visant à réutiliser les eaux traitées dans l’arrosage des espaces verts», a-t-il ajouté. Cette station est entrée en service «il y a quelques mois», selon le même responsable qui a rappelé «l’existence d’un projet similaire en cours de réalisation au niveau de la commune de Baraki».

L’eau recyclée au niveau de cette station servira à arroser les principaux axes, a-t-il explique, relevant que cette initiative sera généralisée progressivement sur le reste des zones urbaines à moyen terme.

Au parc d’attraction et de divertissement de Ben Akoun, le wali d’Alger a inspecté les travaux en cours pour réhabiliter cet établissement en parc Safari, notamment en ce qui concerne «l’attribution de grands espaces pour que les animaux puissent se déplacer librement, l’aménagement de parcours pour les visiteurs à travers des tunnels en verre leur permettant de voir les animaux de près, la mise en place de bassins d’eau, l’intégration de nouveaux jeux de saut à la corde et d’escalade, d’une voie ferrée et de lacs artificiels, ainsi que la clôture du par cet l’élargissement du parking pour accueillir plus de 5000 voitures».

Lors de sa visite au Dounia Parc, le même responsable a souligné que «les travaux se concentrent au niveau de la partie nord du parc»,«un lac artificiel a été mis en place en attendant la réalisation d’un autre lac, de pistes sportives et de pistes cyclables, une passerelle reliant le côté nord au côté sud du parc, l’aménagement et le boisement des espaces verts».

Le wali a, à cet égard, souligné la nécessité de renforcer le chantier, en main d’oeuvre par les institutions chargées des travaux et d’accélérer le rythme de travail tout au long de la semaine, tout en «équipant le parc de Ben Aknoun et Dounia Parc de tous les équipements nécessaires et achever la plantation des arbres et des plantes esthétiques», outre l’utilisation de l’eau recyclée pour arroser ces espaces. 


 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.