Réalisation de 15 centrales solaires photovoltaïques : Lancement d’un appel d’offres national et international

05/03/2023 mis à jour: 07:48
1017

Le groupe Sonelgaz a lancé un appel d’offres national et international pour la réalisation de 15 centrales solaires photovoltaïques, réparties sur 11 wilayas du Sud et des Hauts-Plateaux, pour une puissance totale de 2000 mégawats, a indiqué jeudi un communiqué du groupe. Sonelgaz lance, à travers sa filiale Sonelgaz-Energies Renouvelables, un appel d’offres national et international pour la réalisation du premier projet énergies renouvelables (EnR), de grande envergure, qui permettra à l’Algérie de «concrétiser sa transition énergétique et de s’engager dans une nouvelle ère énergétique durable», explique le document. L’appel d’offres porte sur la réalisation de quinze centrales solaires photovoltaïques d’une puissance unitaire variant entre 80 et 220 MWc pour une puissance totale de 2000 MWC, explique le groupe, ajoutant que les centrales sont réparties sur onze wilayas du Sud et des Hauts-Plateaux. La remise des offres et l’ouverture des plis sont prévues pour le 29 mai prochain, précise Sonelgaz. Le groupe public a rappelé, dans ce sens, que suite à la décision des pouvoirs publics de lui confier la réalisation du programme national des énergies renouvelables, Sonelgaz a mobilisé «l’ensemble de ses moyens pour lancer la première phase de ce programme, et ainsi, se positionner comme leader et acteur majeur dans la production de l’électricité renouvelable, notamment dans la filière photovoltaïque». Il a également souligné que la stratégie de développer les EnR en Algérie est axée sur la mise en valeur des ressources inépuisables, comme le solaire et leur utilisation pour diversifier les sources d’énergie et préparer l’Algérie de demain. Ainsi, grâce à cet appel d’offres, Sonelgaz démontre «sa volonté d’accompagner cette transition énergétique, en répondant à la demande croissante de consommation interne et en ambitionnant d’exporter, à terme, de l’énergie verte en tant que vecteur de diversification des exportations hors hydrocarbures». Cette transition devrait permettre aussi à l’Algérie de «s’affranchir de manière progressive de la dépendance vis-à-vis des ressources conventionnelles, de préserver les ressources fossiles et leur valorisation, de changer de modèle énergétique de production et de consommation et d’assurer le développement durable et la protection de l’environnement», a fait savoir le communiqué. Sonelgaz a également noté que cet appel d’offres est «un début de concrétisation d’un programme adapté de développement des énergies renouvelables d’une capacité totale de 15 000 MW à l’horizon 2035». Sur un autre registre, la réalisation de ces capacités permettra l’émergence d’un tissu de start-ups, PME/PMI sur l’ensemble de la chaîne de valeur des composants dédiés aux énergies renouvelables, et ainsi créer de la richesse et des emplois et améliorer le taux d’intégration nationale, affirme le groupe.

Copyright 2024 . All Rights Reserved.