Ramadhan: la Protection civile appelle à prendre les précautions préventives pour éviter certains risques

19/03/2023 mis à jour: 06:47
APS
526

La Protection civile a appelé, dimanche, les citoyens à prendre les précautions préventives nécessaires afin d'éviter certains risques enregistrés habituellement durant le mois de ramadhan, à savoir les accidents domestiques et de la circulation. En effet, rappelle la Protection civile dans un communiqué, chaque année le nombre d'interventions des unités opérationnelles durant le ramadhan est "très élevé", en particulier la prise en charge des victimes des accidents de la circulation et des accidents domestiques, invitant les citoyens à observer les règles et consignes de sécurité nécessaires pour éviter ces accidents. Concernant les risques liés à la circulation, la même source met en garde contre la conduite dangereuse pendant le mois de ramadhan, notamment "durant les minutes précédant la rupture du jeûne", l'excès de vitesse, le dépassement dangereux, le non-respect de la priorité et de la distance de sécurité. La Protection civile met, également, en garde contre les effets de la fatigue (somnolence et baisse de la vigilance) qui "touchent beaucoup les moyens de transports collectifs: bus, taxis et les camions effectuant de longs trajets". Dans ce cadre, il est recommandé aux usagers de la route, notamment, de "respecter le code de la route, éviter les excès de vitesse, respecter la distance de sécurité et faire des pauses en cas de fatigue ou somnolence". D'autre part, relève la Protection civile, les femmes et les enfants sont parmi les personnes "les plus exposées" aux accidents domestiques durant le mois de ramadhan. "En effet, l'utilisation des produits détergents et chimiques pour le nettoyage intérieur de l'habitat sans prendre en considération les consignes préventives augmentent les risques d'accidents qui peuvent avoir des conséquences dramatiques", relève la même source, ajoutant que "les cas d'intoxication par ces produits et les brûlures étant très fréquents, il est important de ranger ces produits et éviter de les laisser à la portée des enfants". En cuisine, le contenu brûlant de certains ustensiles et l'huile de friture constituent, de même, un risque, notamment pour les femmes et les enfants, note la Protection civile. Les intoxications alimentaires enregistrées durant le ramadhan sont généralement dues au "non-respect des conditions de conservation (rupture de la chaîne de froid), l'exposition et la vente des denrées alimentaires sur la voie publique et le manque d'hygiène". La Protection civile met à cet effet à la disposition des citoyens le numéro de secours "14" et le numéro vert "1021" pour l'appeler en cas de nécessité, en précisant la nature de l'incident ou de l'accident, le nombre de victimes et l'adresse exacte pour une prise en charge rapide.

Copyright 2023 . All Rights Reserved.