Quartier El Batha (Constantine) : Huit jours sans eau

09/06/2024 mis à jour: 03:43
636

Dans un contexte marqué par l’approche de l’Aïd El Adha et la chaleur estivale, les habitants de la rue Sidi Nemdil, connue par El Batha, un des quartiers de la Vieille ville de Constantine, se retrouvent plongés dans une situation inacceptable.

 Il est question d’un problème d’eau qui a généré une perturbation de l’alimentation des ménages depuis huit jours. Cette privation affecte les foyers dans un quotidien rythmé par les pénuries et les corvées interminables, mettant à mal l’hygiène et la préparation de la fête religieuse. «Au début, c’était une coupure de deux jours. Puis il y a eu une alimentation avec une très faible pression. Je dirai qu’il s’agit d’une alimentation au compte-gouttes», a fulminé un riverain, qualifiant la situation de désastreuse. 
 

Selon le témoignage de nombreux habitants, la faible pression rend le remplissage des fûts et des jerrycans fastidieux et chronophage, obligeant les habitants à consacrer des heures entières à cette tâche ingrate. Les besoins élémentaires en eau potable, tels que la toilette, la cuisine et le ménage, deviennent des luxes inaccessibles, particulièrement pour les habitants des étages supérieurs. «Si tu n’as pas de moteur ou de pompe, tu ne pourras pas bénéficier de l’eau qui n’est disponible qu’au rez-de-chaussée», martèle une femme âgée. 

Cette situation ne se limite pas aux désagréments du quotidien; elle porte également atteinte à la dignité et à l’hygiène des habitants. Le lavage du linge et le ménage, essentiels pour garantir un environnement sain, sont devenus impossibles, accentuant le sentiment d’impuissance et d’injustice face à cette situation. 
L’incompréhension et la colère des habitants grandissent, face aux promesses non tenues des autorités qui avaient instruit à maintes reprises qu’aucun problème d’approvisionnement ne doit être signalé en cette période estivale. Les coupures d’eau, survenant en période de préparation de l’Aïd El Adha, pénalisent de plus en plus les familles de ce quartier. Cependant, des éléments de la Société de l’eau et de l’assainissement de Constantine (Seaco) se sont déplacés sur les lieux, jeudi dernier, pour localiser le problème. 

Depuis et au moment de la rédaction de l’article, la situation n’a pas été réglée et les habitants souffrent toujours. La récurrence de telles coupures d’eau ne peut plus être tolérée en cette période sensible et exige des solutions pérennes et des responsabilités assumées.                  

Copyright 2024 . All Rights Reserved.