Promotion de la Santé en Algérie : Saihi insiste sur le rôle de la prévention

15/04/2024 mis à jour: 03:14
1369
Le ministre de la Santé, Abdelhak Saihi

En visite aujourd'hui dans la wilaya de Boumerdès, , a insisté sur l’importance de la prévention dans la promotion de la santé en Algérie et la mise en œuvre de la politique adoptée en la matière par les pouvoirs publics. Invité à assister à l'inauguration de la 2ème semaine de la prévention, le ministre a souligné les efforts déployés par l’Etat dans ce domaine, précisant que la santé du citoyen est au centre des préoccupations du président de la République. « Ce point fondamental est le 45ème engagement du  chef de l’Etat et cet engagement s’est concrétisé dans la réalité », a-t-il indiqué. 

 

La 2ème édition de la semaine nationale sur la prévention a été cette fois placée sous le thème : « Un mode de vie sain pour tous ». L’évènement a été marqué par la participation de la représentante de l’UNICEF en Algérie, Mme  Katarina Johansson, du représentant de l’OMS, le Dr Bla François N'guessan ainsi que des dizaines de praticiens et de cadres du secteur de la santé. Pour Mme Katrina Johansson, « l’organisation de cette semaine démontre l’importance accordée par le gouvernement Algérien à la diffusion d’une culture de la prévention au sein de la population, mais aussi les réalisations du pays dans le cadre des objectifs de développement durable, notamment ceux relatifs à la nutrition et la santé ». «…la prévention a été l'un des plus grands succès de notre lutte contre la COVID-19. Que ce soit par le biais de la vaccination, de la sensibilisation ou de la lutte contre l'hésitation et les rumeurs, nous avons démontré que la prévention est la pierre angulaire de toute stratégie efficace de santé publique. Le volet d’éducation sanitaire revêt aussi une importance majeure dans le domaine de la nutrition où un effort remarquable a été entamé en 2023 et mobilise une multitude d’intervenants dans le cadre de la stratégie nationale de lutte contre l’obésité, qui comporte plusieurs axes d’interventions dans la santé scolaire, la communication au grand public et la formation des professionnels » a-t-elle indiqué. 

 

S’agissant des défis à venir, elle a relevé  une augmentation alarmante du taux d'obésité chez les enfants de moins de 5 ans dont le taux est passé de 9,3% en 2005, à 12,8% en 2019. « C’est une source de préoccupation majeure et nous met au défi de redoubler d'efforts pour inverser cette tendance. Il est clair que notre prochain défi est de travailler ensemble pour changer les comportements en adoptant des modes de vie plus sains et en prévenant les maladies dès le plus jeune âge », a-t-elle noté. 

Le représentant de l’OMC est revenu, pour sa part, sur les efforts accomplis par l’Algérie dans le domaine de la santé, saluant la mise en place d’une approche intégrée en matière d’accès aux soins ainsi que les résultats obtenus concernant la protection maternelle et infantile.

 

La stratégie adoptée, selon lui, par les États membres a permis de réduire de 2011 à 2017 le nombre de personnes atteintes du VIH de 44% alors que le nombre de personnes décédées de la tuberculose a baissé de 26%. Dans son intervention, le ministre de la Santé, a rappelé que « la prévention est la pierre angulaire du système de santé ». Saluant les sacrifices des employés du secteur, tous corps confondus, il  a affirmé que « la culture de la prévention est bien ancrée chez nos personnels », ajoutant que « les services de lutte contre les épidémies ont réalisé des miracles ces dernières années ».  

 

Sans toutefois négliger la prise en charge médicale des patients en veillant continuellement à son amélioration, la prévention reste, selon lui,  l’une des priorités de son département. Abordant le volet infrastructure, M.Saihi, a fait état de la réalisation de 630 projets d’équipement ces dernières années. Le ministre a mis également en exergue la nécessité de renforcer le travail de collaboration entre les différents ministères afin de promouvoir la santé du citoyen, en notant que le taux de sucre dans les boissons gazeuses a été réduit de 50% durant le mois de ramadhan. 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.