Projets de développement dans la wilaya de Bordj Bou arréridj : Les P/APC sommés de respecter les délais impartis

18/07/2022 mis à jour: 22:03
1049
Dans de nombreuses communes, les citoyens manquent d’eau, de gaz et de routes

Insatisfait du taux d’avancement des projets de développement qui devaient être réceptionnés le 30 juin 2022, le wali de Bordj Bou Arréridj, Mohamed Benmalek, a réuni son exécutif et les 34 maires de la wilaya pour faire le point sur des projets qui tardent à voir le jour, laissant le citoyen dans l’expectative et parfois suscitant sa colère. 

«Personnellement, je ne suis pas satisfait du taux d’achèvement des projets. Vous avez signé des engagements et vous deviez les honorer, en respectant les délais de réalisation, car le citoyen nous prend au pied de la lettre et n’entend pas attendre éternellement. Il faut écouter et répondre aux besoins des administrés et privilégier la proximité avec eux surtout quand il s’agit d’eau potable, de routes, de gaz, d’école... il faut être intransigeant à l’égard des entrepreneurs et des bureaux d’études, qui font souvent du copier-coller. C’est à vous de faire la sélection du meilleur bureau d’études pour que le projet soit dans les normes et réceptionné dans les meilleurs délais», a-t-il martelé. 

Concernant les projets à l’arrêt, le wali a incité l’assistance à faire des efforts pour les réactiver. «En cas de difficulté, les maires peuvent nous solliciter pour trouver des solutions collégiales, en coordination avec les différents partenaires. Toutefois, il y a des maires qui n’ont même pas entamé les travaux et ils sont sommés de les lancer pour donner de l’espoir au citoyen en vue d’améliorer son quotidien», a-t-il souligné. Les oppositions des propriétaires terriens, qui paralysent des projets est un autre point soulevé. «La plupart des oppositions ont été réglées grâce à la compréhension des propriétaires quand il s’agit d’un projet d’utilité publique

Néanmoins, il en reste quelques-unes qui demeurent suspendues, du coup, je vous demande de coordonner avec les différentes parties pour trouver une solution qui arrange tout le monde. Je réitère mon appel aux maires de faire le suivi assidu des projets, en faisant le point sur la situation dans chaque étape, et d’éviter de donner de fausses promesses et surtout ne laissez pas attendre le citoyen longtemps. C’est ainsi qu’on pourra gagner sa confiance». Une confiance difficile à gagner pour certains citoyens des 34 communes de la wilaya, qui n’ont pas d’électricité, de gaz, d’eau, de routes, des listes des logements qui tardent à être affichées, ou encore de la prolifération des toisons de moutons. 

Copyright 2022 . All Rights Reserved.
On utilise des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, pour fournir des fonctionnalités de réseautage social et pour analyser nos visites. De plus, nous partageons des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de réseaux sociaux, de publicité et d'analyse de données, on continue de naviguer sur notre site bous accepter les conditions d'utilisation Plus d'informations Fermer