Prime de solidarité du ramadan à Annaba : 8848 familles démunies recensées

30/01/2024 mis à jour: 23:35
1547
Des restaurants Errahma seront ouverts également en ce mois

Jusqu’au 25 janvier, 8848 familles démunies ont été recensées par la direction de l’administration locale dans les douze communes que compte la wilaya d’Annaba. Ce chiffre est appelé à augmenter. 

Ces familles bénéficieront de la prime de solidarité ramadan, offerte par l’Etat, pour passer le mois du jeûne dans des conditions décentes. C’est ce qu’a révélé le directeur de l’administration locale lors d’une réunion, organisée la semaine dernière au siège de la wilaya et présidée par le wali Abdelkader Djellaoui. «Nous avons  reçu 8848 dossiers de demandes de subvention financière pour le mois du ramadan 2024», a-t-il affirmé. 
 

Ces familles sans ressources financières sinon vivant avec de maigres pensions de solidarité ont été inscrites sur le fichier de la direction de l’action sociale (DAS) pour bénéficier, entre autres, de la traditionnelle aide financière du ramadan. Et pour s’assurer que ces subventions arriveront à leur destination et ne pas bénéficier aux indus, un dispositif draconien a été mis en place. 

Ce n’est plus comme avant. Pour éviter la falsification de la liste des familles bénéficiaires établie après enquête, l’opération a été informatisée. En effet, un fichier a été créé pour la circonstance où chaque APC a reçu sa liste numérisée. 

Présent à cette réunion, le représentant de la DAS a passé en revue le processus de préparation pour accueillir le prochain mois du ramadan. Il a présenté le bilan de l’opération de solidarité de l’année dernière, avant d’annoncer le lancement de la réception des demandes d’ouverture des restaurants Rahma, chargés d’offrir les repas chauds aux jeuneurs démunis. «Nous préparons aussi en coordination avec les directions des affaires religieuses, de la culture et de la jeunesse et des sports une campagne de sensibilisation contre le gaspillage alimentaire en ce mois de foi et de piété», a déclaré le même responsable. 
 

La direction des affaires religieuses de la wilaya qui a pris part à cette importante rencontre a également apporté son lot d’aides à cette opération de solidarité.

 En effet, son directeur a promis, pour sa part, 5000 couffins de ramadan, dont le nombre devrait augmenter, en plus de l’ouverture de deux restaurants Rahma pendant le mois du jeûne pour offrir en totalité quelque 7000 repas chauds par jour. «A ceux-ci, il faut ajouter des opérations liées au parrainage d’orphelins avec des cérémonies de circoncision, vêtements de l’Aïd El Fitr, etc.», a promis le même responsable. 

Parallèlement, sept marchés de fruits et légumes appelés communément «Souks Rahma» seront implantés dans plusieurs communes de la wilaya. Il s’agit, entre autres,  d’Annaba, El Bouni, El Hadjar, Chetaïbi et Aïn Berda.        

Copyright 2024 . All Rights Reserved.