Premier League: Manchester City sommé de s'expliquer sur de possibles infractions financières

06/02/2023 mis à jour: 21:31
502

Coup de froid sur les Citizens. Le club de Manchester City a été renvoyé par la Premier League devant une commission indépendante qui sera chargée d'examiner de possibles infractions aux règles financières à compter de la saison 2009-10, a annoncé lundi l'instance organisatrice du championnat d'Angleterre. Selon la Premier League, les champions en titre auraient enfreint le règlement de la Ligue exigeant la fourniture «en toute bonne foi» d'«informations financières exactes donnant une image fidèle de la situation financière du club» mancunien, détenu par un consortium émirati depuis 2008.

Coup de froid sur les Citizens. Le club de Manchester City a été renvoyé par la Premier League devant une commission indépendante qui sera chargée d'examiner de possibles infractions aux règles financières à compter de la saison 2009-10, a annoncé lundi l'instance organisatrice du championnat d'Angleterre. Selon la Premier League, les champions en titre auraient enfreint le règlement de la Ligue exigeant la fourniture «en toute bonne foi» d'«informations financières exactes donnant une image fidèle de la situation financière du club» mancunien, détenu par un consortium émirati depuis 2008.

En février 2020, Manchester City avait été banni des compétitions de l'UEFA pendant deux ans par l'instance dirigeante du football européen pour des «graves infractions» aux règles du FFP, mais la sanction avait ensuite été annulée par le Tribunal arbitral du sport (TAS) en juillet de la même année. Une deuxième série d'infractions répertoriées, en lien avec les saisons 2009-10 à 2012-13, fait référence à une violation présumée des règles «obligeant un club membre à inclure tous les détails de la rémunération du manager». Entre décembre 2009 et mai 2013, le manager du club était l'Italien Roberto Mancini, l'actuel sélectionneur de la Nazionale.

Débats «confidentiels»

Ces infractions présumées font également référence aux exigences imposées à un club «d'inclure tous les détails de la rémunération des joueurs dans les contrats pertinents». Enfin, depuis décembre 2018, le club aurait enfreint les règles de la Ligue exigeant que ses membres coopèrent et assistent la Premier League dans ses enquêtes. «Les débats devant la commission seront (...) confidentiels», a précisé la Premier League, ajoutant qu'il n'y aurait pas d'autre commentaire «jusqu'à nouvel ordre».

Au printemps 2022, City a remporté son sixième titre de champion d'Angleterre depuis la prise de contrôle en 2008 par le consortium Abu Dhabi United Group, propriété du Cheikh Mansour. Mais le club mancunien, en dépit de sa domination sur le football anglais, n'a pas encore réussi à remporter la Ligue des champions, dont il n'a atteint la finale qu'une fois, en 2021.

Les Citizens de Pep Guardiola occupent actuellement la 2e place du classement, à cinq points du leader Arsenal. En 8e de finale aller de la Ligue des Champions, ils se déplaceront à Leipzig le 22 février. City, sacré club de l'année lors de la cérémonie du Ballon d'Or 2022, a annoncé en novembre avoir réalisé un chiffre d'affaires record de 613 millions de livres et un bénéfice de 41,7 millions de livres sterling lors de la saison 2021-22.

Son président, Khaldoon Al Mubarak, avait déclaré que City poursuivait «des objectifs sans précédent». Dès 2008, «notre objectif était clair: être un jour le club qui établit la référence pour les autres. Les statistiques et les résultats montrent qu'à bien des égards, nous commençons à réaliser notre ambition à long terme», avait-il dit. En marge de cette procédure de la Premier league, la ligue espagnole a annoncé en juin avoir porté plainte auprès de l'UEFA contre les agissements du club anglais, ainsi que contre le Paris SG, soutenu lui financièrement par le Qatar.

Copyright 2024 . All Rights Reserved.