Plans d’eau (Médéa) : Campagne de prévention contre les risques de noyade

03/08/2023 mis à jour: 12:46
1839
Les réserves et les plans d’eau plus que jamais surveillés

Une vaste campagne de prévention contre les risques de noyade dans les plans d’eau a été lancée, en début de semaine, à travers les communes de Médéa, dans le but de sensibiliser sur la question, a-t-on appris des services de la wilaya. 

Plusieurs partenaires, tels que les directions des services agricoles, des ressources en eau, la conservation des forêts, la Protection civile, les collectivités locales et le mouvement associatif, participent à cette campagne destinée à «sensibiliser davantage» les citoyens, en particulier les enfants et les jeunes, sur les dangers des baignades dans les plans d’eau. 

Des caravanes d’information vont sillonner les communes pour susciter chez le citoyen une prise de conscience sur les risques encourus et inciter les chefs de famille à s’impliquer dans le travail de sensibilisation en exerçant un contrôle sur les déplacements de leurs enfants qui sont les plus exposés à des risques de noyade, ont expliqué les mêmes services. En parallèle, des dispositions sont prises pour «renforcer la surveillance» des plans d’eau durant la saison estivale et «sécuriser» ainsi ces endroits interdits à la baignade, mais qui connaissent chaque été un rush malgré cette interdiction, a-t-on signalé. 

L’objectif est d’éviter d’éventuelles noyades et pertes en vie humaine, outre la préservation des ressources hydriques réservées à l’activité agricole, a indiqué la même source. La direction des services agricoles invite, pour sa part, les exploitants agricoles, propriétaires de bassins d’eau ou de puits, à entamer la «sécurisation» de ces ouvrages, selon un communiqué de cette direction.

 Les exploitants agricoles sont tenus de procéder dans les meilleurs délais à la pose de grillages ou de barrières autour des bassins d’eau, la pose de panneaux d’interdiction de baignade et de couvrir les puits en exploitation de sorte à empêcher l’accès des personnes étrangères à ces endroits, mentionne le communiqué. 

Les associations d’agriculteurs sont également invitées à renforcer la sécurité au niveau des retenues collinaires qu’ils exploitent et d’en surveiller l’accès afin de dissuader d’éventuels baigneurs, note le communiqué de la DSA. Pas plus tard que le mois de juillet, trois personnes se sont noyées en moins de 24 heures dans des plans d’eau de la wilaya de Médéa, portant à huit le nombre de décès par noyade enregistrés depuis le début de l’année en cours, a-t-on appris hier auprès de la Protection civile. 

Selon la même source, deux jeunes, âgés à peine de 19 ans, se sont noyés, en fin d’après-midi de vendredi, dans un plan d’eau, destiné à l’irrigation, situé au lieudit Oued Hellaba dans la commune de Souagui, à 65 km à l’est de Médéa. Le corps inerte d’une femme, âgé de 38 ans, a été par ailleurs repêché par des plongeurs de la Protection civile au niveau d’une retenue collinaire, située dans la commune de Zoubiria, à 36 km au sud du chef-lieu de wilaya, a ajouté la même source. 

Celle-ci précise qu’une fois alerté par la présence d’un corps flottant à la surface de ce plan d’eau, des sauveteurs de la Protection civile s’étaient déplacés rapidement sur les lieux, mais la victime avait déjà rendu l’âme. 
 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.