Pétrole : Le Brent proche des 80 dollars

11/06/2024 mis à jour: 04:55
863
Photo : D. R.

Les cours du pétrole oscillaient entre gains et pertes hier, entre l’optimisme dû aux baisses de taux dans d’importantes banques centrales, des élections européennes renforçant le dollar ou encore l’Opep+ et ses niveaux de production.

Le prix du baril de Brent de la mer du Nord, pour livraison en août, prenait dans la matinée 0,15% à 79,74 dollars. Son équivalent américain, le baril de West Texas Intermediate (WTI), pour livraison en juillet, gagnait 0,09% à 75,60 dollars. Les cours des deux références mondiales ont trouvé un soutien dans les premières baisses de taux d’importantes banques centrales la semaine passée.

«Les baisses de taux annoncées par la Banque du Canada et la Banque centrale européenne (BCE) la semaine dernière ont définitivement égayé l’humeur des investisseurs, laissant présager le succès de la lutte contre l’inflation», soulignent des analystes repris par les agences de presse.

A titre d’exemple, la Banque du Canada a baissé son taux directeur mercredi de 0,25 point de pourcentage à 4,75%, pour la première fois depuis plus de quatre ans. De son côté, la  BCE a réduit  ses taux directeurs de 0,25 point pour la première fois depuis 2019, à 3,75%.

Toujours, selon les analystes, les élections européennes ne devraient  «avoir qu’un bref impact négatif» sur les cours du brut, en renforçant le dollar face à la monnaie unique. Les cours de l’or noir étant libellés en dollar, une appréciation de la devise américaine décourage les achats de pétrole en diminuant le pouvoir d’achat des acheteurs utilisant d’autres monnaies.

Les investisseurs attendent par ailleurs la publication du rapport mensuel sur le pétrole de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) aujourd’hui, puis celui de l’Agence internationale de l’Energie (AIE) demain. 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.