Parc d’attractions à Mostaganem : Cap sur la production d’arganiers

30/03/2022 mis à jour: 16:44
1413

Dans le cadre de la Stratégie pour une gestion durable de la richesse sylvicole, une convention pour la valorisation et le développement de la filière de l’Argane, son nom scientifique «argania spinosa» vient d’être signée à Mostaganem, entre la conservation des forêts et la direction du  parc animalier et de loisirs Mostaland, lors d’une cérémonie organisée au niveau du parc et présidée par le wali. 

Cette convention relative à la création d’une pépinière de l’arganier vise également la formation des étudiants des départements d’agronomie et de biologie de l’université en termes de techniques de production, de commercialisation, d’élargissement des zones de plantation de l’arganier et à la modernisation des moyens utilisés, a-t-on appris sur les lieux. Lors de cette cérémonie, la directrice du parc animalier et de loisirs, Mme Samia Belmehel, a précisé que cette pépinière au sein du parc animalier et de loisirs Mostaland sera consacrée à la production d’arbustes porteurs de grains pour approvisionner les différentes pépinières relevant du secteur des forêts et la réalisation de recherches scientifiques et des études sur le terrain sur l’arganier, ainsi qu’à sa valorisation. Pour un début, quelques 70 arbustes d’arganier ont été plantés dans cette nouvelle pépinière scientifique, a-t-on constaté. 

Notons que plusieurs hectares ont été réservés dans le cadre de l’opération de plantation de l’arbre arganier et dans la pépinière du parc. L’opération se poursuivra à titre expérimental dans cette pépinière. On compte à l’heure actuelle près de 1000 sujets répartis à travers le territoire de la wilaya de Mostaganem. 
 

A titre d’information, le bois de l’arganier constitue une source d’énergie, son feuillage est un fourrage pour les animaux et son fruit donne de l’huile d’argan, un produit très cher, qui constitue, de nos jours, une vraie aubaine économique du fait de la demande croissante par le marché extérieur, notamment par les industries cosmétiques européennes. Cette espèce végétale rare en Algérie est menacée d’extinction.     

Copyright 2024 . All Rights Reserved.