Ouverture des Nuits du chaâbi à Guelma : Djaâfri en harmonie avec le public

09/07/2024 mis à jour: 20:22
194

L’artiste Mourad Djaâfri a inauguré, dimanche soir à la maison de la culture Abdelmadjid Chafaï de Guelma, les Nuits du chaâbi, présentant un florilège de chansons populaires qui ont crée une belle communion avec le nombreux public présent.

Mourad Djaâfri, qui se produit pour la première fois dans l’antique Calama, a déclaré à l’APS, en marge de la soirée, avoir été «très impressionné» par la ferveur d’un public connaisseur, «visiblement amoureux du chaâbi».

Il a ajouté que ces soirées reflètent «la grande diversité des genres musicaux en Algérie, où le genre chaâbi s’est forgé une place de choix, ne se limitant pas en effet à la seule capitale mais s’étendant à l’ensemble du pays grâce à la profondeur des textes et au côté entraînant de la musique».

La première soirée a également vu l’artiste Kamal Boughazi, de la wilaya de Guelma, présenter un ensemble de ses chansons qui ont diverti l’assistance.

Cet artiste a indiqué, en marge de la soirée, que l’art du chaâbi «a une présence historique dans la wilaya de Guelma qui comprend un grand nombre d’artistes et de groupes s’adonnant à ce genre musical». Kamel Boughazi encadre, aux côtés d’un groupe d’artistes, des ateliers de formation de musiciens intéressés par la musique et la chanson chaâbi.

De son côté, le directeur de la maison de la culture, Amar Aziz, a fait savoir, que l’organisation de cet événement s’inscrit dans le cadre du programme de la saison estivale 2024, ajoutant que ce programme comprend aussi des journées de la chanson andalouse et de la musique Aïssaoua.

Il a également souligné que les Nuits du chaâbi constituent une occasion pour des échanges fructueux entre les artistes devant animer cette manifestation culturelle, venus des wilayas d’Alger, d’Annaba et de Guelma.

Copyright 2024 . All Rights Reserved.