Oum El Bouaghi : Solidarité agissante de Ramadhan

12/04/2022 mis à jour: 01:37
1027

C’est pendant le mois de Ramadhan que se multiplient les gestes de solidarité envers les ménages nécessiteux. 

On assiste surtout à l’ouverture de restos de la rahma à travers toutes les communes. Et ce sont les bienfaiteurs qui se chargent de fournir toutes sortes de provisions pour la préparation de repas chauds que l’on distribue juste avant la rupture du jeûne aux familles dans le besoin. 

D’autre part, et l’on vu à Aïn Beida, les bienfaiteurs participer à l’opération qui consiste à faire don de denrées diverses au niveau des épiceries et autres supérettes, lesquelles à leur tour les remettent à des associations caritatives. 

Ensuite ces dernières les distribuent aux familles pauvres. «Les denrées et produits déposés chez nous sont acheminés vers les mosquées pour être répartis entre les familles nécessiteuses», nous apprend le gérant d’une supérette. Mais ce que l’on déplore par-dessus tout en ce mois de piété c’est la résurgence du phénomène appelé spéculation sur les produits de première nécessité. Omar, un cadre dépité par ce qu’il a remarqué nous confie : «Le fossé est grand entre ce que préconise l’Islam et ce que pratiquent certains commerçants. 

C’est durant ce mois que doivent se manifester les bonnes actions. Malheureusement ce n’est pas le cas.» Malgré cela, les citoyens, du moins ceux qui ont les moyens, ne se privent pas et fréquentent assidument les marchés. 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.