New York : des ponts et un tunnel bloqués par des manifestants pro-Palestine

09/01/2024 mis à jour: 14:11
1525

Lundi 8 janvier, des dizaines de manifestants new-yorkais en faveur de la Palestine ont brièvement bloqué des ponts et un tunnel emblématiques de la ville en signe de protestation contre la guerre entre Israël et le Hamas à Ghaza. 

Depuis le début des bombardements israéliens consécutifs à l'attaque lancée par le Hamas le 7 octobre, New York a été le théâtre d'actions de soutien aux Palestiniens ou à Israël.

La ville, comptant près de deux millions de juifs et des centaines de milliers d'Arabes et de musulmans, est multiculturelle. Ces manifestations vont au-delà des clivages communautaires, touchant des millions d'habitants de toutes confessions dans les banlieues de l'État du New Jersey, de la péninsule de Long Island et du comté du Westchester.

Lors d'une action spectaculaire sur le pont de Brooklyn, des manifestants se sont attachés les uns aux autres et à des pneus et des chaises. Olivia Levine, une actrice et écrivaine de 31 ans, a déclaré : « C'est important de perturber la vie quotidienne pour montrer qu'il faut mettre un terme au siège de Ghaza. » Sous les slogans « Palestine libre ! », elle a assuré que « c'était juste le début » des manifestations, marquant ainsi trois mois de mouvements réguliers à New York et dans ses banlieues en soutien à la Palestine ou à Israël.

Des dizaines de policiers sont intervenus pour désentraver et interpeller les manifestants, qui s'étaient attachés aux infrastructures du pont de Brooklyn. Des mouvements coordonnés ont également eu lieu sur les ponts de Williamsburg et de Manhattan au-dessus de l'East River. De plus, des manifestants ont été interpellés pour avoir bloqué la circulation à l'entrée du tunnel Holland, reliant New York au New Jersey sous le fleuve Hudson. La police de New York (NYPD) a assuré que la situation était revenue à la normale en fin de matinée, sans préciser le nombre de personnes arrêtées.

Copyright 2024 . All Rights Reserved.