Nayarit (Mexique) : Un journaliste du quotidien La Jornada retrouvé mort

10/07/2023 mis à jour: 22:19
849

Correspondant du quotidien mexicain La Jornada dans l'Etat de Nayarit, au nord-ouest du pays, Luis Martín Sánchez Iñiguez a été retrouvé mort hier dans une zone rurale proche de Tepic.

Le journal indique sur son site Internet que les restes du journaliste de 59 ans ont été identifiés le samedi 8 juillet au matin. Porté disparu depuis le 5 juillet 2023, l’enquête révèle cependant que sa mort est survenue dans les 24 à 48 heures qui ont précédé la découverte du corps. Son épouse, Cecilia Lopez, avait signalé sa disparition au bureau du procureur.

Cette dernière a déclaré avoir retrouvé à leur domicile les vêtements qu’il portait la dernière fois qu’elle l’avait vu ainsi que l’intégralité de ses effets personnels, à l’exception de sa carte de correspondant.

La famille a également communiqué par la suite que «son ordinateur, son téléphone portable, un disque dur et ses sandales ont disparu», partage le journal.

Les autorités compétentes mentionnent que le corps du défunt était menotté et enveloppé dans des sacs en plastique. La violence de cet acte a été soutenue par l’ajout d’une inscription sur sa poitrine.

L’assassinat du journaliste serait, selon les médias locaux, l’œuvre de groupes criminels, menacés par les écrits du journaliste qui enquêtait sur les cartels de drogue et la corruption qu’arbore le pays. Selon RSF, le Mexique est le pays le plus dangereux pour la profession de journaliste.

En 2022, le gouvernement a annoncé avoir recensé 13 homicides dont au moins 10 sont liés à ce métier à risque. Une trop grande majorité des crimes dont sont victimes les journalistes restent impunis. Une étude menée par l’Unesco montre que l’impunité est, dans ce cas, présente 9 fois sur 10.

Copyright 2024 . All Rights Reserved.