Mondiaux de Handball (U21) : Deux jeunes de la sélection algérienne fuguent en Allemagne

02/07/2023 mis à jour: 23:44
1851

Nouveau scandale pour le sport algérien : deux jeunes handballeurs de la sélection nationale de handball (U21) sont portés disparus depuis une semaine en Allemagne, après avoir fui le camp de base de la sélection, à Hanovre, où elle prend part aux Championnats du monde de handball de la catégorie Espoir (U21). 

L’information a été révélée il y a quelques jours par le média allemand spécialisé Bild , qui fait état de la fugue de deux jeunes pivot Fethi Nourredine, âgé de 21 ans, et son coéquipier, l’ailier Chaib Adlane, âgé de 19 ans. Selon la même source, les deux jeunes internationaux algériens n’ont pris part à aucune rencontre de ces mondiaux qui se poursuivent en Allemagne, fuyant le camp de base de la sélection algérienne au lendemain de l’arrivée de la délégation en Allemagne. 

La fugue des deux jeunes handballeurs algériens a été confirmée au quotidien Bild par Mark Schober, membre du conseil d’administration de la Fédération allemande de handball. 

Ce dernier a affirmé que «la délégation algérienne nous l’a signalée (La fugue des deux athlètes, ndlr) et nous avons informé les autorités à notre tour», a indiqué le responsable de la Fédération allemande de handball. Interrogé à son tour par le même média sur cette affaire, le sélectionneur algérien de l’EN U21, Abderrahmane Hachoud,  n’a pas voulu commenter cette affaire de fugue. «Je suis responsable du sport uniquement. Je ne suis pas responsable des autres affaires», lâchera sec le technicien algérien, visiblement agacé par ce scandale qui ternit le sport algérien. 

Les services de sécurité allemands, alertés de cette fugue des deux athlètes algériens par les organisateurs, ont ouvert une enquête pour déterminer les tenants et les aboutissants de cette affaire, et pour tenter de retrouver les deux fuyards.   Le porte-parole de la police, interrogé sur cette affaire par le quotidien Bild s’est exprimé à ce sujet. Il indiquera : «Des questions ont été posées sur ces personnes. 

Il n’y a actuellement aucune preuve d’une infraction pénale contre les deux personnes (les deux handballeurs algériens)», explique le porte-parole de la police allemande.  «Il y a aussi des indications que les deux hommes ne sont plus en Allemagne, mais sont peut-être en Belgique», suppose le responsable.  Pour rappel, ce n’est pas la première fois que des athlètes algériens fuguent en Europe, en marge des compétitions internationales. Plusieurs cas de jeunes sportifs de diverses disciplines, avaient pris la poudre d’escampette à leur arrivée sur le Vieux continent.

D’autres athlètes, dont des dizaines de joueurs de football professionnels évoluant dans des clubs des Ligues 1 et 2 ont, pour leur part, risqué leur vie en embarquant dans les bateaux de la mort, traversant la Méditerranée clandestinement pour rejoindre l’Espagne et l’Italie. 

 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.