Mondial-2022 : Messi joue, marque et fait gagner l’Argentine

27/03/2022 mis à jour: 16:04
AFP
827
Photo : D. R.

Dans un match sans enjeu face au Venezuela, lanterne rouge, Lionel Messi a guidé une Argentine déjà qualifiée vers une victoire 3-0 qui s’est dessinée en fin de rencontre, retrouvant le chemin du but qu’il a tant cherché. 

Pour la clôture de cette 17e et avant-dernière journée des qualifications sud-américaines pour le Qatar, le septuple Ballon d’or de 34 ans a touché une profusion de ballons, slalomé entre des défenseurs, servi en profondeur les deux pointes qui l’entouraient, tiré tous les coups francs aux abords de la surface. Si Messi a été omniprésent dans l’animation, il se voulait aussi finisseur et a constamment cherché un jeu en pivot à l’entrée de la surface ou réclamé des ballons en profondeur devant les six mètres. Messi voulait absolument marquer et retrouver la saveur du but. 
«Je vais devoir faire le point» 

C’est son compère du PSG Di Maria, avec qui il a souffert la cruelle désillusion de Madrid et les sifflets du Parc, qui lui a servi l’offrande tant désirée. Servi par Messi à la droite de la surface, Di Maria a temporisé, feinté et servi en cloche son capitaine absolument seul aux six mètres: amorti de la poitrine et reprise du droit hasardeuse qui franchissait malgré tout la ligne (82e). Le sourire de Messi et l’abondance des félicitations de ses coéquipiers valent toutes les explications. Messi a souligné que cette victoire était importante «pour dire au revoir au peuple parce que nous ne jouerons plus (en Argentine) avant la Coupe du monde». 

Et après le tournoi ? Le capitaine argentin s’est fait sibyllin : «Après le Mondial, je vais devoir faire le point sur beaucoup de choses. Qu’il se passe bien ou mal. Espérons que ce soit de la meilleure des manières». 

Invité à préciser sa pensée sur son avenir, le septuple Ballon d’Or a répondu : «Je ne sais pas. Je pense à ce qui vient et qui est tout proche, et c’est le match contre l’Equateur (mardi à Guayaquil). Ensuite, les matches de préparation en septembre et en octobre. Ensuite, le Mondial. Et après, je ne sais pas». 

Messi, qui aura 35 ans fin juin, connaît une saison délicate au sein de son nouveau club du Paris SG, après avoir quitté son club de toujours, le FC Barcelone, et avoir remporté avec éclat la Copa America, l’été dernier, au Brésil, son tout premier titre majeur en équipe nationale.  

Copyright 2024 . All Rights Reserved.