Ministre de l’Intérieur : «Hisser la capitale au rang des grandes villes méditerranéennes»

20/04/2023 mis à jour: 17:03
2085

Le ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire, Brahim Merad, a affirmé que l’Etat œuvrait à hisser la capitale au rang des «grandes capitales méditerranéennes et mondiales», à travers la modernisation de ses infrastructures et l’amélioration du niveau de vie de ses habitants. 

Au terme d’une rencontre consacrée à la présentation de la vision stratégique de réhabilitation et d’aménagement de la capitale, M. Merad a déclaré : «Nous œuvrons à hisser Alger au rang qui lui sied, une capitale à la mesure du grand pays qu’est l’Algérie, pour être à la hauteur des grandes capitales méditerranéennes et mondiales», faisant état d’une vision prospective qui se traduira par de nombreux projets structurants dans le cadre de quatre schémas aux résultats positifs. Et d’ajouter : «De grands efforts sont déployés pour améliorer le cadre de vie dans la capitale, moderniser les infrastructures et réhabiliter son patrimoine culturel ancestral, en particulier La Casbah d’Alger.»  

Il s’est dit convaincu que ces projets vitaux et prometteurs, notamment ceux liés au développement du réseau routier et à la modernisation des moyens de transport collectif «sont à même de fluidifier davantage le trafic dans et vers la capitale», assurant que «nous aspirons à faire d’Alger une source de fierté pour tous les Algériens». 

Au cours de cette rencontre, M. Merad a reçu des explications sur l’état d’avancement de quatre projets structurants : le plan blanc de restauration et de rénovation des constructions anciennes, le plan jaune pour la circulation des personnes et les transports, le plan vert de restauration écologique des écosystèmes et le plan bleu d’aménagement du front de mer. Le ministre de l’Intérieur effectue une visite d’inspection dans la wilaya d’Alger, où il fera le point sur le taux d’avancement dans la mise en œuvre du plan de réhabilitation et d’aménagement de la capitale, et s’enquerra de la réalisation de plusieurs projets structurants vitaux. 

Accélérer la cadence des travaux 

En outre, le ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire, Brahim Merad, a insisté, lors d’une visite de travail et d’inspection dans la wilaya d’Alger, sur l’impératif d’accélérer la cadence de réalisation des projets, notamment ceux visant à réduire la congestion routière. 

Inspectant le projet de la voie express reliant le Complexe olympique  Mohamed Boudiaf à la commune de Khraicia (2e rocade), M. Merad a mis l’accent sur l’impératif d’«œuvrer à juguler le problème de la congestion routière qui tracasse les citoyens», soulignant que les autorités «ne ménageront aucun effort à cet effet en vue de trouver les solutions idoines». 

Pour ce faire, le ministre a souligné l’importance de développer, d’étendre et de moderniser le réseau routier en privilégiant de «nouvelles techniques modernes afin de renforcer les moyens de transport en commun, garantir la fluidité du trafic routier et contribuer ainsi à assurer un bon cadre de vie au citoyen, étant un axe essentiel du développement local». Inspectant les travaux de réaménagement du front de mer de la capitale au niveau de la Promenade des Sablettes, M. Merad a donné des directives en vue de «multiplier les espaces sportifs dans la wilaya et d’intensifier les activités sportives, en consécration du principe - le sport pour tous -  et en faire un levier du sport scolaire et du sport d’élite».

 Après avoir examiné le projet d’aménagement de Oued El Harrach et l’état d’avancement des travaux, le ministre a mis l’accent sur l’importance de la coordination avec les différents acteurs pour mener à bien ces travaux, jugeant nécessaire, pour les entreprises industrielles, de respecter «les dispositions juridiques en termes de gestion des déchets industriels et de préservation de l’environnement». 

M. Merad s’est enquis, par la suite, de l’état d’avancement des travaux à Dounia Parc, notamment les travaux du côté nord, ainsi que le parc zoologique de Ben Aknoun, soulignant l’importance de lancer ces projets qui constituent, a-t-il dit, «une véritable bouffée d’oxygène pour les citoyens».  

Copyright 2024 . All Rights Reserved.