Mexique : un maire assassiné dans une région secouée par le trafic de drogue

31/03/2024 mis à jour: 21:07
886

La situation de violence liée au trafic de drogue au Mexique a atteint un nouveau niveau de tragédie avec l'assassinat du maire de Churumuco, Guillermo Torres, dans l'État du Michoacan. L'attaque, perpétrée par un commando armé dans un restaurant à Morelia, la capitale de l'État, a également blessé gravement son fils de 14 ans, qui a survécu.

Guillermo Torres, âgé de 39 ans, avait remporté les élections municipales sous la bannière du Parti révolutionnaire institutionnel (PRI) en 2022, mais avait récemment rejoint le parti au pouvoir, Morena. Son assassinat survient dans un contexte tendu alors que le Mexique se prépare pour les élections présidentielles du 2 juin, qui verront le renouvellement de milliers de postes d'élus locaux et nationaux.

Ce crime s'inscrit dans une série d'attaques politiques dans l'État du Michoacan, notamment l'assassinat de deux candidats municipaux le 26 février. Ces violences électorales soulignent les défis persistants auxquels est confronté le pays en matière de sécurité, avec des gangs criminels en conflit constant pour le contrôle des territoires et des routes de trafic de drogue.

L'État du Michoacan est particulièrement touché par ces luttes, en particulier avec la présence du cartel Jalisco Nueva Generacion, l'un des plus puissants du pays. Les récentes attaques contre les forces de sécurité témoignent de l'intensité de la violence dans la région.

Ces événements tragiques reflètent la sombre réalité de la guerre contre la drogue au Mexique, qui a déjà coûté la vie à des centaines de milliers de personnes depuis le lancement de l'offensive antidrogue en 2006. La nécessité de trouver des solutions efficaces pour mettre fin à cette violence persistante reste une priorité pour le gouvernement mexicain et la communauté internationale.

Copyright 2024 . All Rights Reserved.