Médecine sportive : Le professeur Belhocine n’est plus

03/02/2022 mis à jour: 03:40
1318

L’un des pionniers de la médecine sportive en Algérie, le professeur Mourad Belhocine, est décédé avant-hier à l’âge de 69 ans des suites du coronavirus.

Belhocine, hospitalisé durant quatre jours à l’hôpital de Beni Messous à Alger, a été inhumé hier au cimetière de Ben Aknoun accompagné à sa dernière demeure par une grande foule qui lui a rendu le dernier hommage. Belhocine, connu par les sportifs des élites nationales, a entamé sa carrière dans le domaine de la médecine sportive au niveau du CNEPS de Ben Aknoun en 1975 aux côtés de ses confrères, Fatiha Meghlaoui, Abdellah Bessalem, Ghazi Oussedik, et son épouse Nora Belhocine.

Ses collègues n’ont pas tari d’éloges sur les qualités morales et professionnelles du regretté Mourad Belhocine qui laisse un grand vide difficile à combler. Belhocine était aussi un mordu de la course à pied. En cette douloureuse circonstance, le collectif de la rédaction sportive d’El Watan présente ses sincères condoléances à la famille du défunt. «A Dieu nous appartenons et à Lui nous retournons». 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.