MC Oran : El Hamri à la vitesse d’un teuf-teuf !

05/09/2022 mis à jour: 09:11
623

Après avoir été battu à plate couture, lors du premier round par une équipe ambitieuse du RCA, le MCO a raté le coche face à un Nedjm de Magra tentaculaire à souhait. 

Cette première glissade à domicile est vene à un moment ou le club Hamraoui n’arrive point à trouver ses marques car comment évaluer un point de pris sur les six mis en jeu surtout face à des équipes « prenables ». Le baptême du feu de Belatoui n’a pas eu l‘effet escompté et risque encore une fois de mettre à l‘index un come-back que les fans du club n’attendaient point surtout qu’on sait que durant l‘intersaison Belatoui aurait été proposé au sein du MCO comme… président du CSA et dut finalement se retirer dans une confusion des plus floue. 

La mission de l‘ex libéro de l‘EN sera à coup sur ardue dans un club déchiré par des dettes astronomiques agrémenté par de rocambolesques bisbilles entre le président actuel Djebbari et l‘actionnaire et ex président Belhadj saupoudré par l‘hypothétique  arrivée d‘une société nationale et ce attendue depuis une dizaine d‘année. 

Seule satisfaction dans ce brouhaha des plus indescriptible, la qualification des 13 nouvelles recrues ou six furent déjà de mise pour le match face au NCM, cette baraka qui fut acquise sur le fil, le club la doit grâce à Hyproc (en tant que sponsor majeur) qui injecta dans le compte du club la somme de 10 milliards de cts et cela sans oublier aussi l‘aide des droits de télévision qui est synonyme de somme coquette lesquelles ont mis momentanément fin au bras de fer avec la CNLR. 

Le  match face au CRB qui aura lieu demain risque encore une fois d‘enfoncer le clou chez El Hamri sur le plan des résultats  à moins  d‘une révolte au gout de sursaut d‘orgueil pour une équipe qui a déjà donné le ton  pour jouer pour la énième fois sa survie en Ligue 1.
 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.