Mascara : Simulation d’incendie dans la forêt de Nesmoth

11/02/2024 mis à jour: 09:38
778
Divers acteurs ont participé à cette simulation, notamment la Conservation des forêts et la Protection civile

Un exercice grandeur nature s’est déroulé, jeudi dernier, dans la région de Nesmoth, à 34 km de Mascara, «afin de simuler la gestion d’un incendie de forêt, conformément aux dispositions du décret exécutif numéro 19/59 du 02 février 2019, qui établit les modalités d’élaboration et de gestion des plans d’urgence, notamment l’article 47 qui stipule l’organisation des exercices de simulation pour évaluer l’efficacité du plan sur le terrain», a expliqué la Protection civile dans son communiqué.

 Divers acteurs ont participé à cette simulation, parmi lesquels la Conservation des forêts, la Protection civile, la direction de la santé et le Croissant-Rouge algérien. L’objectif était de tester le niveau de préparation des intervenants, de coordonner leurs actions et de renforcer leurs compétences dans la lutte contre les incendies de forêt. L’incendie simulé a été déclenché par un feu de récolte d’orge pendant la période de moisson, le long de la forêt de Nesmoth qui représente un point sensible en raison de son importance qu’il convient de préserver et de sa proximité avec la ville. Sur le terrain, les intervenants ont mobilisé les moyens nécessaires pour sauver les vies et contenir les flammes qui se sont propagées sur trois fronts distincts dans la forêt. 

La Protection civile a mis en place des centres de regroupement pour accueillir les victimes et a déployé un important dispositif humain et matériel, incluant 220 membres de différents rangs, neuf ambulances, 16 camions de pompiers, trois camions de transport de matériel, trois autobus, cinq véhicules de communication, quatre générateurs électriques, ainsi que trois grandes et onze petites tentes. 

De son côté, la Conservation des forêts a activé ses équipes et mobilisé ses moyens matériels pour contribuer à la lutte contre l’incendie, démontrant ainsi son engagement et sa préparation à faire face à de telles situations d’urgence. 

En outre, les bénévoles du Croissant-Rouge algérien ainsi que le personnel médical et paramédical de la direction de la santé ont également démontré leur rôle dans ce type de situation d’urgence, en fournissant un soutien médical et logistique aux équipes sur le terrain, tout en portant assistance aux personnes affectées par l’incendie. 

La prochaine étape consistera à analyser les résultats de cet exercice afin d’identifier les points positifs et les aspects nécessitant des améliorations, dans le but d’assurer une intervention plus efficace pour protéger les personnes et des biens lors de ce type de catastrophe.                  

Copyright 2024 . All Rights Reserved.