Marché de gros à Semmar : Une entorse au développement local

24/01/2023 mis à jour: 09:14
309

Les multiples appels des habitants de Gué de Constantine pour délocaliser le marché de gros sont restés lettre morte. A Semmar, quelque 700 commerçants continuent d’exercer leurs activités en dépit de tous les désagréments causés pour le voisinage. La décision de délocaliser ces commerces dans deux nouvelles structures se trouvant à Boumati, dans la commune d’El Harrach, et à Kharouba, dans la commune de Boudouaou, tel que proposé initialement par l’UGCAA (Union générale des commerçants et artisans algériens), n’a toujours pas trouvé un terrain d’application. «Cette situation ne peut pas durer éternellement, car ces commerces se trouvent dans une agglomération qui a une forte densité démographique. Les habitants que nous sommes sont constamment gênés par les va-et-vient des camions. Les trottoirs qui sont en principe réservés aux piétons sont occupés par ces camions qui, à longueur de journée, déchargent et chargent des marchandises. Nous demandons à ce que ce problème soit définitivement réglé», lance un habitant du quartier. Les responsables du commerce sont vivement interpellés. 

Copyright 2023 . All Rights Reserved.
On utilise des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, pour fournir des fonctionnalités de réseautage social et pour analyser nos visites. De plus, nous partageons des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de réseaux sociaux, de publicité et d'analyse de données, on continue de naviguer sur notre site bous accepter les conditions d'utilisation Plus d'informations Fermer