Lutte contre les incendies : L’Algérie va affréter six avions bombardiers d’eau

17/05/2022 mis à jour: 11:37
1727
Photo : D. R.

L’Algérie compte affréter, pour cet été, six avions bombardiers d’eau afin de renforcer ses capacités de lutte contre les feux de forêt par voie aérienne. C’est ce qu’a indiqué hier une responsable de la Direction générale des forêts (DGF).

Ces avions seront affrétés «pour les mois de juillet et août prochains», qui représentent la période la plus «dure» en termes d’incendies de forêt, selon Ilhem Kabouya, directrice de la protection de la flore et de la faune de la DGF, en marge du 1er séminaire algéro-canadien sur la lutte contre les feux de forêt par des moyens aériens, organisé par le Conseil de développement Canada-Algérie (CDCA).

Sur les six appareils qui seront affrétés, quatre sont dotés d’une capacité de 3000 litres, alors que les deux autres peuvent transporter 6000 litres. Présentant le dispositif de lutte contre les feux de forêt pour l’année en cours, le responsable de la DGF a annoncé, également, «l’acquisition de 80 nouveaux véhicules» pour le renforcement des colonnes mobiles, notamment dans les wilayas de l’Est, «qui ont connu le plus d’incendies au cours des dernières années», explique Mme Kabouya.

Cela en plus de renforcer les moyens mobiles déployés dans la région nord-ouest du pays, comme Oran et Aïn Témouchent, en prévision de la tenue des Jeux méditerranéens (du 25 juin au 6 juillet 2022 à Oran).

Selon Mme Kabouya, la DGF a bénéficié d’une enveloppe financière de 3,9 milliards de dinars cette année, afin d’améliorer le dispositif de lutte contre les incendies. Ce financement a permis, entre autres, la modernisation de la salle des opérations et de suivi des incendies.

L’Etat semble avoir pris conscience de la nécessité de se doter de moyens de lutte contre les incendies après avoir connu l’été dernier des difficultés à éteindre les feux justement par manque de moyens. Il est dans l’anticipation pour parer à toute éventualité.

La superficie totale de couvert végétal touchée par les incendies durant l’été 2021 s’élève à plus de 100 000 hectares, à travers 1631 foyers d’incendie enregistrés dans 21 wilayas, selon un bilan rendu public récemment par la Direction générale des forêts (DGF). Les 10 wilayas ayant enregistré le plus grand nombre de foyers d’incendie sont Tizi Ouzou (241 foyers), Jijel (164), Skikda (125), Béjaïa (112), Tipasa (97), Bouira (86), El Tarf (82), Médéa (66), Boumerdès (63) et Oum El Bouaghi (56 foyers).

Pays le plus étendu d’Afrique, l’Algérie ne compte que 4,1 millions d’hectares de forêt, avec un maigre taux de reboisement de 1,76%. Chaque année, le nord du pays est touché par des feux de forêt, mais ce phénomène s’accentue.

Le réchauffement du climat augmente la probabilité des canicules et des sécheresses et, par ricochet, des incendies. En 2020, près de 44 000 hectares sont partis en fumée, un chiffre qui devrait être largement dépassé les années à venir si aucune disposition n’est prise.

Les quatre avions bombardiers d’eau Beriev Be-200 commandés par l’Algérie à la Russie sont en cours de construction et ne seront pas livrés avant une ou deux années, selon une source proche du dossier.

Ces Beriev Be-200 russes sont des bimoteurs d’une capacité de 13 000 litres, pouvant intervenir contre les incendies de forêt dans des conditions météorologiques extrêmes et complexes, et qui ont déjà fait leurs preuves dans plusieurs régions du globe. 

 

Copyright 2022 . All Rights Reserved.
On utilise des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, pour fournir des fonctionnalités de réseautage social et pour analyser nos visites. De plus, nous partageons des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de réseaux sociaux, de publicité et d'analyse de données, on continue de naviguer sur notre site bous accepter les conditions d'utilisation Plus d'informations Fermer