Lutte contre le terrorisme : Le directeur du CAERT salue le rôle pionnier de l’Algérie

20/03/2023 mis à jour: 12:47
659

Le directeur du Centre africain d’études et de recherche sur le terrorisme (Caert), Idriss Allali, a salué le rôle pionnier de l’Algérie en matière de lutte contre le terrorisme, l’extrémisme violent et le crime organisé sur le continent africain, a indiqué samedi un communiqué du Conseil de la nation. 

Dans son exposé sur «Les mécanismes d’action du Centre, son organisation et son rôle en Afrique», présenté lors des réunions des commissions permanentes du Parlement panafricain (PAP), dont les travaux ont été clôturés vendredi à Midrand (Afrique du Sud), M. Allali s’est félicité du rôle pionnier de l’Algérie dans la lutte contre le terrorisme, l’extrémisme violent et le crime organisé dans le continent africain, précise la même source reprise par l’APS.

 «Ce rôle axial de l’Algérie lui a permis d’abriter les sièges de deux institutions importantes de l’UA ayant pour mission d’apporter leur soutien aux pays africains pour faire face et lutter contre ces phénomènes, à savoir le Caert et le mécanisme africain de coopération policière (Afripol)», ajoute-t-on de même source. 


A l’occasion des travaux de la séance de clôture de ces réunions, coïncidant avec la célébration de la Journée du Parlement africain, les parlementaires africains ont écouté les exposés des présidents des commissions sur les conclusions de leurs réunions et leur programme d’action. 


Le PAP, créé le 18 mars 2004, est un organe de l’UA ayant pour mission le renforcement de «l’édification institutionnelle de l’UA et la mise en place d’une base officielle aux peuples africains en vue du dialogue et de la participation à la prise des décisions concernant les questions les plus importantes qui concernent le continent africain». 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.