Lutte contre la drogue : Sorties de sensibilisation de la police au niveau des espaces publics

06/09/2022 mis à jour: 19:13
2410
La sensibilsation aux dangers de la consommation de stupéfiants, une priorité de tous les instants

La cellule de communication et des relations publiques relevant de la Sûreté de la wilaya d’Alger a organisé, la semaine écoulée, plusieurs sorties sur le terrain dans divers places et lieux publics à Alger en vue de se rapprocher des citoyens et sensibiliser le plus grand nombre de jeunes aux risques des stupéfiants et des psychotropes, a indiqué un communiqué de la Sûreté nationale. 

Selon la même source, les agents de la police se sont rapprochés des citoyens «en vue de sensibiliser le plus grand nombre de jeunes en distribuant des dépliants sur les dangers des drogues et des psychotropes tout en donnant des conseil sur le risque de leur consommation ainsi que leurs séquelles sur la santé, la société et la famille». Cette campagne de sensibilisation a concerné nombre de quartiers d’Alger relevant des circonscriptions administratives de Bab El Oued, Sidi M’hamed, Hocine Dey et Chéraga. A noter que ces sorties de sensibilisation effectuées par la cellule de communication et des relations publiques de la Sûreté d’Alger s’inscrivent dans la cadre de la communication de proximité et de la protection de la santé publique, des citoyens et de leurs biens. 

Ces sorties interviennent également en complémentarité avec l’action sur le terrain des différentes brigades de la Police judiciaire en matière de lutte contre la drogue. 

Le communiqué a rappelé également «les activités de la cellule tout au long de l’année dont l’organisation de campagnes de sensibilisation pour aider les jeunes toxicomanes et l’orientation des jeunes reçus à son niveau vers des centres spécialisés pour un suivi psychologique». 

Signalons que le travail des services de sécurité de la wilaya d’Alger ne se limite pas aux seules actions qui s’articulent autour des sanctions. L’aspect préventif et de sensibilisation est aussi prépondérant dans la panoplie des tâches qui leur sont apprêtées. Plusieurs jeunes consommateurs de stupéfiants ont pu décrocher grâce à la prise en charge des services de sécurité qui les ont orientés vers les centres de sevrage et de désintoxication. Cependant, la quasi totalité des jeunes toxicomanes ignorent l’existence de cette démarche. 

Dans leur imaginaire, le rôle des services de sécurité est celui de la réprimande, d’où la nécessité de faire connaître ce volet, notamment par un travail de vulgarisation qui aura le mérite de faire dissiper le halo de méconnaissance et permettra de prendre en charge un nombre de plus en plus élevé de jeunes toxicomanes

Dans le cadre de la prévention et de la prise en charge des jeunes touchés par la toxicomanie, un centre de prévention et de psychothérapie a été ouvert à la cité des 632 logements à Mohammadia. Il est animé par une équipe médico-psychologique dirigée par son directeur chargé de l’orientation et de la coordination. 

L’encadrement est composé d’un chargé de la communication, d’une psychologue, d’un médecin généraliste et d’autres personnels qui prennent en charge les toxicomanes d’une manière globale. 
 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.