L'Inde lance sa fusée non habitée vers la Lune

14/07/2023 mis à jour: 08:49
1196
La fusée PSLV-C55/TeLEOS-2 lancée depuis le centre spatial Satish Dhawan à Sriharikota, une île au large de la côte sud de l'État d'Andhra Pradesh, le 22 avril 2023.

L'Inde a lancé avec succès une fusée non habitée vers la Lune dans sa deuxième tentative de rejoindre le club des pays ayant réussi un alunissage, selon les images diffusées en direct. 

La fusée Chandrayaan-3, surnommée "Mooncraft", a décollé de Sriharikota, dans l'État de l'Andhra Pradesh, sous les acclamations de milliers de passionnés. Même en France, le Premier ministre indien Narendra Modi a tweeté que cette mission spatiale portait les "espoirs et les rêves de notre pays". Si la mission est un succès, l'Inde, avec sa population de plus de 1,4 milliard d'habitants, rejoindrait le groupe sélect des pays ayant réussi un alunissage contrôlé, aux côtés de la Russie, des États-Unis et de la Chine.

Cette nouvelle tentative du programme spatial indien intervient quatre ans après un échec où le contact a été perdu peu avant l'arrivée sur la Lune. Cependant, l'Organisation indienne de recherche spatiale (ISRO) est confiante quant au succès de cette mission et envisage déjà une future mission habitée sur la Lune.

"Nous sommes certains que cette mission sera couronnée de succès et apportera fierté et reconnaissance à ceux qui ont travaillé dessus", a déclaré Anil G. Verma de Godrej & Boyce, le principal fournisseur de moteurs et de composants du programme spatial indien, à l'AFP.

Cette mission, d'une durée de 14 jours, a un coût estimé à 74,6 millions de dollars (66,5 millions d'euros) selon les médias. Son objectif est de réussir l'atterrissage d'un rover, un robot mobile, pour explorer la surface lunaire.

Le chef de l'ISRO, K. Sivan, a déclaré à l'AFP : "Je suis très heureux et plein d'espoir". Cette mission confirme les grandes ambitions de l'Inde dans le domaine spatial. Depuis le lancement d'une sonde en orbite autour de la Lune en 2008, le programme spatial indien s'est considérablement développé. En 2014, l'Inde est devenue le premier pays asiatique à placer un satellite en orbite autour de Mars, et trois ans plus tard, elle a lancé 104 satellites en une seule mission. D'ici l'année prochaine, le pays devrait également réaliser une mission habitée de trois jours en orbite autour de la Terre.

Copyright 2024 . All Rights Reserved.