LFP-TAS : En attendant la visioconférence

04/06/2022 mis à jour: 11:29
957

Le débat, en visioconférence, Ligue de football professionnel (LFP), Azzedine Arab, plaignant, et le tribunal arbitral du sport (TAS-Lausanne), ne s’est pas encore tenu, révèlent des sources proches du dossier. 

Des informations ont fait état, au cours des derniers jours, d’un débat en visioconférence entre les trois parties. Interrogée sur cette question, la source affirme : «C’est une rumeur sans fondement. Le TAS a reçu les documents qu’il a demandés aux deux parties algériennes concernées par ce dossier (LFP-Azzedine Arab) et a effectivement informé de la tenue d’une visioconférence pour entendre une dernière fois les deux parties». 

Sans préjuger de la décision que rendra le TAS de Lausanne, les deux parties restent confiantes quant à l’issue de cette affaire qui tient en haleine l’opinion sportive et plus particulièrement celle du football. 

Le recours introduit par l’ancien dirigeant de l’Entente de Sétif a fait suite au rejet de sa candidature à l’élection au poste de président de la LFP par la commission électorale. 

Ce dernier a axé sa plaidoirie sur le fait que 3 des 4 membres de ladite commission ne sont pas membres de l’assemblée générale de la LFP, comme l’exige l’article 3 alinéa 2 (principes de base) du code électoral de la FAF qui stipule : «Les membres de la commission (électorale) sont membres de l’assemblée générale de la FAF». 

L’article 1 (champ d’application) du même code précise : «Le présent code s’applique aussi aux élections au sein de toutes les entités subordonnées à la FAF». La balle est dans le camp du TAS de Lausanne qui ne devrait pas tarder à organiser la visioconférence et rendre sa décision. 
 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.