Les Émirats annoncent un important contrat gazier à l'approche de la COP28

09/08/2023 mis à jour: 13:59
3462
Le contrat a été attribué à une coentreprise à la National Petroleum Construction Company des Émirats et le groupe espagnol Tecnicas Reunidas

Le géant pétrolier des Émirats arabes unis, ADNOC, a annoncé mercredi la signature d'un contrat de 3,6 milliards de dollars pour l'expansion de son infrastructure de traitement du gaz. 

Ce contrat a été octroyé à une coentreprise formée par une société locale et un groupe espagnol. Cette annonce survient alors que l'État pétrolier du Golfe, doté d'importantes réserves en hydrocarbures, se prépare à accueillir fin novembre la COP28, la conférence de l'ONU sur le climat. Cette initiative intervient dans un contexte de critiques de la part des défenseurs de l'environnement, qui pointent du doigt l'impact des énergies fossiles sur le changement climatique.

Selon l'agence de presse officielle du pays, WAM, «ADNOC Gas a dévoilé aujourd'hui l'attribution d'un contrat de 3,6 milliards de dollars visant à étendre son infrastructure de traitement du gaz aux Émirats arabes unis». Cette initiative a été confiée à une coentreprise formée par deux entreprises spécialisées dans l'ingénierie pétrolière et gazière : la National Petroleum Construction Company des Émirats et le groupe espagnol Tecnicas Reunidas. Le contrat englobe la mise en place de nouvelles infrastructures de traitement du gaz, visant à améliorer l'approvisionnement du complexe industriel de Ruwais, situé à l'ouest de l'émirat d'Abou Dhabi.

Cet investissement s'inscrit dans une stratégie plus large qui vise à augmenter l'extraction de gaz à partir des champs existants et à exploiter davantage de ressources inexploitées. L'expansion de l'infrastructure de traitement du gaz renforcera la capacité de production et d'approvisionnement énergétique du pays. Cependant, cette annonce suscite des questions au vu du contexte mondial actuel centré sur la réduction des émissions de gaz à effet de serre et la transition vers des sources d'énergie plus durables.

La décision d'ADNOC d'étendre son infrastructure de traitement du gaz souligne la complexité de l'équilibre entre les impératifs économiques et environnementaux auxquels de nombreux pays font face à l'ère du changement climatique.

Copyright 2024 . All Rights Reserved.