L'équipe de France féminine éliminée par l'Australie aux tirs au but

12/08/2023 mis à jour: 22:11
638
Pas de ticket pour les demi-finales pour les filles d’Hervé Renard...

Une répétition du scénario précédent. Comme lors des deux dernières éditions de la Coupe du monde féminine, les Bleues ont dû se contenter d'une élimination en quarts de finale. 

Cette fois-ci, l'équipe a été battue par l'Australie ce samedi, dans un match qui s'est terminé sur un score nul de 0-0 à la fin des prolongations, avec une défaite aux tirs au but (6-7). Une séance de tirs au but qui s'est avérée interminable et presque légendaire. Les Australiennes poursuivront leur parcours en demi-finales du "leur" Mondial, où elles affronteront soit l'Angleterre soit la Colombie. La France n'a atteint ce stade de la compétition qu'une seule fois, en 2011, se classant à la quatrième place.

Au début de la rencontre à Brisbane, ce sont les Françaises qui ont pris le meilleur départ, démontrant moins de nervosité que leurs homologues australiennes. Diani a créé les premières étincelles (8e) et peu après, Lakrar a manqué une opportunité claire à quelques mètres du but après un centre-tir de Le Sommer (12e). Le Sommer a maintenu la pression (28e), et Lakrar a eu une autre occasion en or (31e), juste avant que les Bleues ne disparaissent du jeu pendant plus de trente minutes. Jusque-là hésitantes, les Australiennes ont commencé à se montrer avant la pause. Suite à une confusion entre Karchaoui et Peyraud-Magnin, Fowler a cru marquer, mais un sauvetage remarquable de De Almeida sur la ligne a maintenu l'égalité (41e).

Cela a marqué le début de la montée en puissance des Matildas. Au retour des vestiaires, les Australiennes ont accéléré et ont mis la pression sur les Bleues pendant un peu plus d'un quart d'heure, créant plusieurs situations dangereuses devant le but de Peyraud-Magnin. Fowler (50e, 60e) a fait frissonner les Tricolores à nouveau, avant que le rythme du match ne retombe jusqu'à la prolongation.

La prolongation a également été animée, avec un but refusé pour les Bleues (100e). Un corner inexistant, tiré par Bacha, a été attribué à l'équipe française et converti... par Kennedy dans son propre but, mais finalement, les Australiennes ont été sauvées par une faute de Renard sur Foord. Un tournant du match. Peu après, Vine s'est montrée menaçante (105e). Becho a réagi (107e, 110e) sans succès. Le sort du match s'est donc joué lors de la séance de tirs au but, et pour cet exercice, Hervé Renard a choisi de remplacer la gardienne. Exit Pauline Peyraud-Magnin, place à Solène Durand.

La séance de tirs au but était remplie de tension, avec dix tireuses de chaque côté. À deux reprises, Durand a maintenu les Bleues en vie en stoppant les premières balles de match australiennes, mais les Françaises ont manqué la cible à plusieurs reprises (Bacha, Perisset, Dali), et Becho, la dixième tireuse, a vu sa tentative heurter le poteau d'Arnold, la gardienne australienne. Cette fois-ci, Vine n'a pas manqué sa chance à la troisième balle de match, propulsant ainsi l'Australie dans le dernier carré mondial pour la première fois de son histoire.

Copyright 2024 . All Rights Reserved.