Le tronçon autoroutier de nouveau en chantier à Bouira : Fermeture provisoire d'une section autoroutière aux poids lourds

03/02/2024 mis à jour: 02:09
2075

Les travaux de réfection de l'autoroute Est-Ouest, notamment dans sa partie reliant Lakhdaria à Ahnif (101km), dans la wilaya de Bouira, ne finissent pas. Fortement dégradées, plusieurs sections autoroutières constituent un véritable danger pour les usagers. 

Décidé par le wali de Bouira, Lamouri Abdelkrim, le tronçon reliant Lakhdaria à Bouzegza (Boumerdes), long de deux kilomètres, a été fermé depuis trois jour à la circulation des poids lourd, a annoncé le directeur des travaux publics (DTP), précisant que des travaux de réhabilitation d'une partie de la chaussée allant de l'échangeur de Lakhdaria jusqu'au premier tunnel de Bouzegza ont été engagés. 

Un délai de réalisation des travaux de réhabilitation d'un mois a été fixé à l'entreprise retenue, a ajouté le même responsable. 

«La circulation du poids lourd est interdite sur la voie reliant Alger à l'est du pays», a-t-on précisé de même source en soulignant que la circulation des véhicules est déviée vers la RN5, durant toute la période du chantier. De son côté, l'Algérienne des autoroutes (ADA) informe, dans un communiqué repris par l'agence officielle (APS), l'ensemble des usagers du lancement d'une opération de réparation de la chaussée, tronçon autoroutier Lakhdaria - Bouderbala de la wilaya de Bouira, sens Alger, sur un linéaire de 4,300 km, que cette mesure d'interdiction est temporaire. 

«La déviation des poids lourds de l'autoroute vers la RN5 se fera au niveau de l'échangeur Lakhdaria ouest. Le retour de la circulation des poids lourds se fera de nouveau sur l'autoroute à partir de l'échangeur de Benrahmoune de la 2e rocade sud d'Alger A2», a-t-on souligné dans le même communiqué, en précisant que les véhicules de transport en commun ne sont pas concernés par l'interdiction de circuler sur l'autoroute Est-ouest. 
 

L'opération de réhabilitation vise à améliorer la sécurité routière au niveau de ce tronçon autoroutier ayant enregistré des dégradations significatives de certaines voies, principalement celles destinées à la circulation des poids lourds, et ce, à cause du phénomène de surcharge qui accélère l'usure des chaussées. 

L'ADA a relevé, par ailleurs, qu'un dispositif ad hoc est mis en place par ses services appuyés par «une coordination étroite est engagée» avec les services de la Gendarmerie nationale, et ce, pour «assurer une fluidité et sécurité aux usagers pendant l'opération de déviation». 
 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.