Le médiateur de la république à Mila : Distribution de décisions d’investissement

23/05/2023 mis à jour: 12:24
931
Des dossiers d’investissement ont bénéficié de la levée des contraintes

Le médiateur de la République, Madjid Ammour, a procédé, dimanche soir, en compagnie du wali de Mila, Mustapha Koreiche, à la remise à Oued Seguene au sud du chef-lieu de la wilaya, de 17 décisions concernant l’exploitation de projets d’investissement à travers le territoire de la wilaya. 

Il s’agit de quatre décisions d’autorisation exceptionnelle pour la réalisation de stations de services, deux décisions de modification, quatre actes de concession, six actes de concession agricole en plus de décision de réservation d’un lot de terrain à la zone industrielle Chahid Tounsi Nasri de Chelghoum Laïd au profit d’un jeune ayant décroché récemment le label de start-up pour la concrétisation de son projet, qui ont été remis par M. Ammour en marge de l’inspection d’une unité de statut privé pour la production de feuilles et bandes en acier à la commune d’Oued Seguen d’une capacité de production annuelle atteignant les 45 000 tonnes. 

Dans une déclaration à la presse, le médiateur de la République a indiqué que ce qu’il a constaté durant la première journée de sa visite à Mila reflète le fruit de la levée des contraintes sur plusieurs projets d’investissement, et l’octroi des autorisations d’exploitation aux concernés leur permettant de mettre leurs projets en service et entamer la production au profit de l’économie de la wilaya. «Tout ce qui a été réalisé en matière de projets de développement dans plusieurs segments à Mila contribuera à rattraper les lacunes enregistrées et l’amélioration du cadre de vie des citoyens», a ajouté Mr Ammour.

Après l’inspection des projets d’investissement et des projets de développement réalisés dans plusieurs zones d’ombre, le médiateur de la république a écouté les préoccupations de représentants d’un nombre de mechtas de la commune de Chelghoum Laïd, à l’exemple des mechtas Hab Errih, Ouled Driss, Bir Hachem et les habitants de mechta El Fadlia dans la commune de Yahia Beni Guecha et Draâ Ben Khelfa dans la commune de Tiberguent. 

Ces préoccupations ont concerné principalement le logement, l’amélioration des services publics et de santé ainsi que l’aménagement des routes et le raccordement aux réseaux divers en plus du renforcement de l’éclairage public et des eaux d’irrigation et l’électricité agricole. 

M. Ammour a également prévu dans son programme, qui s’étale sur trois jours à Mila, une visite dans la journée d’hier à la vieille ville de Mila et à la mosquée Abou El Mouhadjir Dinar, avec la tenue d’une rencontre avec la société civile au cabinet du wali.    

Copyright 2024 . All Rights Reserved.